Features

Lutte contre Boko Haram: Les forces de défense sur le qui-vive

remaniement-joseph-beti-assomo-sécurité-Boko-Haram

Joseph Beti Assomo a eu des séances de travail avec les responsables militaires de la quatrième région militaire (RMIA4) et de l’opération Logone. Au regard du contexte sécuritaire à l’Extrême-Nord, en proie aux attaques terroristes de la secte islamiste Boko Haram dans les trois départements frontaliers (Mayo-Sava, Mayo-Tsanaga, Logone-et-Chari) avec l’Etat de Borno au Nigeria, le nouveau ministre délégué à la présidence de la République chargé de la Défense (Mindef), Joseph Beti Assomo, a réservé sa première sortie à cette région.

Le Mindef a présidé une importante séance de travail avec les responsables militaires de la quatrième région militaire interarmées (RMIA4) de Maroua. Les travaux se sont déroulés à huis clos au poste de commandement de la RMIA4, en présence du général du corps d’armées, René Claude Meka, chef d’état major des armées et d’autres hauts gradés de nos forces. Selon le colonel Didier Badjeck, le Mindef a bien voulu prendre le pools de la situation sur le terrain, après les premiers tours d’horizon effectués au niveau de l’administration à Yaoundé. Le général de division Jacob Kodji, commandant de la RMIA4 et les différents d’unité ont fait le point de la situation au ministre Joseph Beti Assomo. En deuxième lieu, le Mindef s’est aussi rendu au poste de commandement de l’opération Logone basé à Maroua où les soldats camerounais et tchadiens travaillent en étroite collaboration pour enrayer la menace terroriste Boko Haram. Précisons que la RMIA combine deux opérations purement camerounaises, baptisées Emergence 4 et Alpha.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Au-delà de la prise des contacts avec les responsables militaires de l’Extrême-Nord, cette visite va également permettre au Mindef de se faire une idée générale des dispositifs déployés contre la secte islamiste Boko Haram. L’autre point saillant de cette première journée du Mindef à Maroua est la visite de courtoisie au lamido de Maroua, Bakari Bouba, pour solliciter le soutien des autorités traditionnelles de l’Extrême-Nord dans la lutte contre Boko Haram. A toutes les étapes, le Mindef était accompagné du gouverneur de la région de l’Extrême-Nord, Midjiyawa Bakari, et d’autres autorités administratives de Maroua. Le programme de la journée du 27 octobre prévoit la descente sur le théâtre des opérations, à l’effet de galvaniser les troupes dans les localités de Kousseri et Mora.

 

Populaires cette semaine

To Top