Le Sénat camerounais a décidé du déblocage d’une enveloppe de 100 millions FCFA en vue de participer à l’effort de guerre contre la secte islamiste nigériane Boko Haram dans la région de l’Extrême-Nord, a appris APA de source officielle.

L’annonce a été faite mardi en fin de journée par le président réélu de la Chambre haute, Marcel Niat Njifedji, qui a souligné la nécessité d’une mobilisation nationale contre un mouvement qui décime gratuitement des vies civiles et militaires. L’acte du Sénat intervient effectivement dans une mouvance de sursaut national marqué notamment par l’organisation de marches de soutien aux forces de défense, d’appels à la vigilance des partis politiques et de la société civile, mais également par l’organisation d’opérations ‘’coup de cœur » en faveur des soldats au front et des populations affectées.
Camerounlink