Le Sénat camerounais a décidé du déblocage d’une enveloppe de 100 millions FCFA en vue de participer à l’effort de guerre contre la secte islamiste nigériane Boko Haram dans la région de l’Extrême-Nord, a appris APA de source officielle.

L’annonce a été faite mardi en fin de journée par le président réélu de la Chambre haute, Marcel Niat Njifedji, qui a souligné la nécessité d’une mobilisation nationale contre un mouvement qui décime gratuitement des vies civiles et militaires.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

L’acte du Sénat intervient effectivement dans une mouvance de sursaut national marqué notamment par l’organisation de marches de soutien aux forces de défense, d’appels à la vigilance des partis politiques et de la société civile, mais également par l’organisation d’opérations ‘’coup de cœur » en faveur des soldats au front et des populations affectées.


Camerounlink