Features

L’Unicef à la quête de 615 millions de F CFA pour aider les enfants malnutris au Cameroun

parents-enfant-triste-enlevée-UNICEF-fille-violée

Le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance lance (UNICEF) à cet une levée de fonds vendredi et samedi en vue de la prise en charge de 300.000 enfants

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) organise vendredi et samedi au Cameroun une levée de fonds d’un montant de 615 millions de francs CFA (1,23 million de dollars) en vue de la prise en charge de 300.000 enfants malnutris dans ce pays qui, d’après cet organisme, perd au moins 3% de son PIB à cause de la malnutrition, annonce un communiqué officiel.
« Dans le cadre du plan de plaidoyer en faveur de la nutrition des enfants au Cameroun, l’UNICEF organise les 7 et 8 novembre 2014, le premier NUTRITHON qui a pour objectifs de sensibiliser et d’informer l’opinion publique nationale et la diaspora sur la malnutrition des enfants et sur les conséquences qu’elle engendre », souligne le communiqué de presse.Pour cette opération, l’organisme onusien appelle « les politiques, les décideurs, les bailleurs de fonds, le secteur privé et les citoyens à investir dans la nutrition car investir dans la nutrition est le devoir de tous », précise-t-il.D’après ses estimations, « le Cameroun perd au moins 3% de son produit intérieur brut (PIB) à cause de la malnutrition, ce qui représente une perte annuelle de plus 348 milliards de FCFA (696 millions de dollars) ».

Les 615 millions de francs CFA qu’il cherche à mobiliser dès vendredi, jour du lancement du « NUTRITHON » à Douala, la métropole économique camerounaise, sont destinés à offrir la fortification alimentaire à domicile à 300.000 enfants de 6 à 23 mois atteints de malnutrition, pour une période de deux ans, de 2015 à 2017.« Les fonds récoltés serviront au financement du programme UNICEF et du gouvernement, de fortification à domicile des aliments pour les jeunes enfants. Cette stratégie est l’une des interventions les plus efficaces et les moins coûteuses pour réduire l’anémie chez les enfants », souligne le communiqué de presse.C’est une étape supplémentaire dans la prise en charge des enfants atteints de malnutrition que l’UNICEF réalise depuis des années aux côtés des pouvoirs publics dans nombre de régions du Cameroun, dont surtout le Nord, la plus touchée par ce phénomène.

Populaires cette semaine

To Top