Diaspo'Actu

Louis Martial Ndoumbe: « Mon rôle est d’informer la diaspora »

1374051483637

Le camerounais, désigné délégué Diaspora Europe au sommet panafricain des leaders pour les Nations Unies pour les OMD évoque dans cet entretien ses missions, l’organisation du sommet et le déploiement

 Vous avez été désigné comme délégué Europe du sommet panafricain des jeunes leaders pour les Nations Unies pour les OMD 2015 expliquez-nous déjà ce que signifie le sommet panafricain des jeunes leaders?

Le sommet panafricain des jeunes leaders des Nations Unis pour la réalisation des objectifs du millénaire (OMD) est organisé par le réseau panafricain des jeunes leaders des nations unies pour les OMD, et c’est le 4ème qui aura lieu en décembre à Dakar au Sénégal avec l’appui de l’ONU SIDA c’est à dire que le SIDA c’est le point focal pour l’organisation de ce sommet mais le sommet a des objectifs et parmi les buts, il y a : Mobiliser l’ énergie et l’intelligence des jeunes africains au tour de l’effort mondial visant à la réalisation des objectifs du millénaire. Le premier sommet a eu lieu en juin 2004. Ces rencontres sont souvent soit régionales soit sous-régionales. Elles ont lieu avec l’appui de différentes agences des Nations Unis, des partenaires, des autorités nationales et de ONU SIDA dans la dynamique de mobilisation et de participation des jeunes leaders à La réalisation des OMD à travers sept dates importantes. La première, c’était juin 2004 avec le lancement du processus, la deuxième c’était août 2005 au Maroc. Le 3ème en octobre novembre 2006 s’était tenu au siège des Nations Unies à New York sous la présidence de monsieur Koffi Annan à l’époque qui était secrétaire général de l’ONU. La quatrième date était juin 2009 à Bamako au Mali.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

En quoi va consister exactement votre rôle?
Il faut signaler qu’au niveau du sommet il n’y a pas que les jeunes qui viennent, l’objectif c’est de mobiliser les énergies et les intelligences mais les jeunes ne peuvent pas le faire seuls. Ils doivent être encadrés par des personnes qui ont de l’expertise, des notoriétés dans différents domaines qui concernent les jeunes pour faire comme un mentorat. Mon rôle est d’amener la Diaspora c’est à dire d’informer cette diaspora que l’Afrique aujourd’hui a des objectifs qui seront atteints en 2015. Et tous les rapports sont unanimes, des OMD sont très peu atteints au niveau de l’Afrique. L’Afrique c’est 60% de jeunes de moins de 25 ans, mais dans ces programmes là il y a très peu de personnes de cette tranche d’âge. Donc ce sommet a un seul but, mobiliser cette énergie.

Lire la suite sur JournalDuCameroun

Populaires cette semaine

To Top