Marcel Niat Njifenji a remis les quittances de versement au gouverneur Augustine Awa Fonka samedi dernier à Bafoussam. « Exceptionnel » ; « Formidable » ; « L’Ouest a montré ses griffes »… Les mots ont manqué samedi matin au gouverneur Augustine Awa Fonka pour qualifier le « colossal » montant de 558 036 032 de F cotisé par la région de l’Ouest

comme effort de guerre dans la lutte contre la secte islamiste Boko Haram. Lorsque le président du Sénat, Niat Njifenji remet les quittances de versement des différents montants pour transmission, le visage du gouverneur qui arborait une tenue militaire à l’occasion, s’éclaire tout de suite. Son discours par la suite  sera marqué par l’émotion provoqué  par cette performance de la région dont il a la charge.

Samedi matin, après la marche de l’unité et de la solidarité, manifestation rentrant dans le cadre de la célébration de la 43e  édition de la fête de l’Unité, les forces vives de la région se sont retrouvées à l’esplanade de la Communauté urbaine de Bafoussam pour signifier leur union et leur détermination à apporter du soutien et du réconfort aux soldats engagés au front contre la secte islamiste. Le Sg du Comité central du Rdpc, Jean Nkuete a effectué le déplacement. Aux côtés du président du Sénat, d’autres figures non moins importantes de la région à l’instar de Jean Claude Mbwentchou, ministre de l’Habitat et du Développement urbain, Théodore Datouo, vice-président de l’Assemblée nationale, Jean Sylvestre Ngouchinghe (PDG Congelcam), sénateur suppléant ou encore Bernard Fongang, député suppléant des Hauts plateaux et surtout trésorier régional dans cette opération de collecte des fonds.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 


C’est d’ailleurs lui qui communiquera les différents montants cotisés par les départements, les hommes d’affaires, les associations, les fonctionnaires de la région, etc. Jean Nkuete rappelle alors aux forces vives présentes, les comportements de nationaliste, de conscience, de solidarité et de fidélité constante qu’ils doivent continuer d’afficher derrière le chef de l’Etat. Niat Njifenji revient, quant à lui, sur l’appel qu’il avait lancé le 6 juin 2014, à savoir que la région de l’Ouest soit infranchissable contre toutes les tentatives de déstabilisation du pays, et qu’elle exprime sa joie devant ces « cotisations spontanées » qui témoignent de l’engagement commun des populations. Il conclut son propos par « rien n’arrêtera la marche de notre pays vers l’émergence ». Le gouverneur Augustine Awa Fonka, salue les « dignes fils de l’Ouest dont les œuvres pour un Cameroun prospère ne sont plus à démontrer ». La déclaration de Bafoussam  forme de soutien au chef de l’Etat et à nos forces de défense est lue pour conclure cette cérémonie fort courue.

Eric Vincent FOMO