Features

L’Italie indignée après la disparition de 400 migrants en Méditerranée

migrants-Italie

De plus en plus de clandestins se risquent à traverser au péril de leur vie la mer qui les sépare de l’Europe. C’est l’indignation généralisée en Italie après la disparition en Méditerranée de 400 migrants. L’an passé, 3 500 clandestins ont péri en mer. Cette année, cela risque d’être pire.

« Les organisations humanitaires dénoncent le manque de moyens logistiques et humains de l’agence Frontex qui gère les frontières européennes », rapporte Natalia Mendoza, journaliste, au micro de France 3. « L’organisation s’occupe du contrôle des frontières et pas du secours des migrants. Cela limite les patrouilles à un rayon de 55 kilomètres des côtes alors que l’on sait que les embarcations se retrouvent en difficulté bien plus au large en mer », déplore la journaliste.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Conditions marines favorables

« Pour les autorités italiennes, la plus grande préoccupation est que tout ceci n’est pas près de s’arrêter avec  les conditions de météo marine favorables. Les trafiquants sont encouragés à surcharger les embarcations », conclut Natalia Mendoza.

Francetv info

Populaires cette semaine

To Top