Features

Lions Indomptables: L’Algérie face à sa bête noire camerounaise

Lions-Indomptables

Les Fennecs n’ont ainsi jamais battu les Lions Indomptables en match officiel en cinq confrontations, toutes à l’occasion de phases finales de la CAN. Tout a commencé à la CAN 1984 en Côte d’Ivoire. A Bouaké que les deux équipes s’étaient affrontées en demi-finale et s’étaient neutralisées (0-0), les Camerounais s’imposant aux tirs au but avant de saisir leur premier titre continental.

Deux ans plus tard en Egypte, les deux équipes s’étaient retrouvées à l’occasion du dernier match de poule à Alexandrie. Après deux nuls vierges face à la Zambie et au Maroc, les Fennecs étaient dans l’obligation de l’emporter pour se qualifier. Finalement, ils s’étaient incliné après un scénario dramatique. Rabah Madjer avait ouvert le score à l’heure de jeu permettant à l’équipe de prendre l’avantage, mais Kana-Biyick avait égalisé cinq minutes plus tard et, dans la foulée, il doublait la mise. L’attaquant légendaire des Lions Indomptables, Roger Milla, aggravait la marque avant que le défenseur algérien, Karim Maroc ne réduise l’écart. Une défaite 3-2, synonyme d’élimination des Fennecs ; pourtant l’équipe algérienne avait joué billet en poche pour le Mondial à suivre au Mexique.

La défaite avait provoqué un séisme dans le milieu du football algérien. Par la suite, les deux équipes se sont re-rencontrées en 1998 lors de la phase finale de la CAN au Burkina Faso. C’est au stade municipal de Ouagadougou que les Verts, version Abderahmane Mehdaoui, déjà éliminé après deux défaites face à la Guinée (0-1) et le pays hôte (2-1), avaient affronté le Cameroun sans pression. Dziri Billel ouvrit la marque avant le retournement de situation grâce à Joseph-Désiré Job et Alphonse Tchami. En 2000, lors du tournoi organisé conjointement par le Ghana et le Nigeria, le Cameroun avait encore imposé sa loi en quart de finale à Kumasi, malgré la solide sélection algérienne représentée notamment par Saïb, Dziri, Tasfaout, Kraouche, Saïfi, Ghazi, etc… Le Cameroun avait gagné 2-1, deux buts de Samuel Eto’o et Marc-Vivien Foé contre une réalisation d’Abdelhafid Tasfaout.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

La dernière confrontation officielle des deux équipes remonte au 25 Janvier 2004 au stade olympique de Sousse. C’est devant une présence très remarquable des supporters algériens qui avaient envahi le pays voisin que les deux équipes s’étaient neutralisées par un but partout. Patrick Mboma avait ouvert le score avant la pause. Brahim Zafour égalisa juste après la mi-temps.

Il aura fallu un match amical dans un pays neutre, au Gabon, le 28 Novembre 1995 pour voir les Verts s’imposer et sur quel score ! Un cinglant quatre à zéro grâce à un doublé d’Ali Meçabih et un autre d’Abdelaâziz Guechir. Hormis ce match sans enjeu, les Fennecs ont tout le temps été dominés par les Lions Indomptables.

Autrement dit, l’Algérie affrontera sa bête noire à Blida, dans un stade où elle n’a jamais perdu, où elle n’a concédé que deux nuls en neuf années. Lors de sa dernière conférence, Milovan Rajevac avait souligné : « Je veux changer la règle. Je ne connais pas l’histoire des confrontations entre les deux pays, mais je vais demander pour bien la connaître ». Un succès pour les camarades de Ryad Mahrez serait historique puisque la grande équipe d’Algérie des Madjer, Assad, Belloumi, Zidane, Fergani, Merzekane et autres, n’a jamais réussi à battre les Lions vus, du côté algérien, Indomptables.

CAF

Populaires cette semaine

To Top