Features

Lions indomptables / Hugo Bross: « Je n’ai pas de nouvelles de Njie Clinton et je n’apprécie pas»

Hugo_Broos_Lions_Indomptables

Le sélectionneur des Lions indomptables était face à la presse ce 30 août 2016 au Centre de la CAF à Mbankomo. En stage de préparation de la double confrontation avec la Gambie et le Gabon les 3 et 6 septembre 2016 à Limbe, les Lions indomptables ont ouvert les portes du Centre d’excellence de la CAF ce mardi aux journalistes. La première des deux séances d’entraînement de la journée était ouverte aux médias. Moins d’une heure d’exercices essentiellement devant le but.

Juste après, une conférence de presse avec sur le panel le sélectionneur Hugo Bross et Benjamin Moukandjo, l’un des cadres de l’équipe. Trois joueurs manquaient encore à l’appel. Adolphe Teikeu, Tony Tchani et Njie Clinton. Question de journaliste: pourquoi ne sont-ils pas là ? Réponse du sélectionneur: «Teikeu et Tchani ont de bonnes raisons. Teikeu a joué hier, donc il sera là ce soir. Tchani, lui a eu un problème avec son visa. Lui également sera présent aujourd’hui. Njie m’a téléphoné la semaine dernière pour me dire qu’il avait des soucis dans son transfert à Lyon ou Marseille. Il m’a demandé à être là mercredi, j’ai refusé. C’est alors qu’il m’a rassuré être là dimanche ou lundi. Mais dimanche, il m’a à nouveau appelé pour dire qu’il avait des problèmes, mais qu’il serait là. Depuis, je n’ai pas de nouvelles. Je ne sais pas s’il viendra ou pas. C’est un comportement que je n’apprécie pas».

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Autre sujet d’importance, l’absence du capitaine Stéphane Mbia et de ses vices, Choumo Moting et Vincent Aboubakkar. Dans cette configuration qui sera le leader au cours de ces matchs ? «Je n’ai pas encore pensé à cet aspect, parce qu’il n’est pas vraiment important. Le plus important, c’est de mettre l’équipe dans de bonnes conditions. Et pour le moment, l’état d’esprit est très bon. Il faut à tout prix gagner cette rencontre pour la confiance et le classement FIFA. Car il est inadmissible qu’un pays comme le Cameroun se retrouve dans le 3e chapeau», a répondu Bross.

Pour Benjamin Moukandjo, le groupe se porte bien. «Il y a des jeunes qui sont là. C’est à nous, les anciens de les aider à s’adapter. Pour le moment, ça se passe plutôt bien. On rigole tous, en travaillant, parce qu’on espère que, samedi, on va gagner».

Déjà qualifié pour la CAN 2017, le Cameroun affronte la Gambie pour le compte de la dernière journée des éliminatoires. Trois jours plus tard, les Lions seront face aux Panthères du Gabon dans le cadre d’un match amical.

Jean-Marie NKOUSSA

Populaires cette semaine

To Top