Features

Lions indomptables : Brouille autour d’une liste

volker-finke Kana-Biyik-lions-indomptables

Finke ne se reconnait pas totalement dans la liste publiée par Joseph Owona. Des joueurs convoqués, n’y sont pas, des malades présents. La tradition a été respectée. La nouvelle liste des Lions indomptables n’a pas dérogé à la loi de la critique presque instituée déjà.

Déjà, tôt le matin de jeudi, Martin Camus Mimb, journaliste et promoteur de la RSI écrivait sur son mur facebook que  «l’encadrement technique des Lions ne se reconnait pas dans la liste publiée par le Fécafoot». Remettant une information qui avait déjà été diffusée sur les antennes de Radio sport info (Rsi), une radio privée spécialisée basée à Yaoundé. Dans le même temps, à Yaoundé, la même information a circulé, relayée par les réseaux sociaux. Et Martin Camus Mimb enfonce le clou en indiquant que «la liste déposée était élargie à 28 joueurs et Choupo Moting y était bel et bien».

Jetant un pavé dans une marre déjà troublée par la forme du document dévoilant la liste publiée mercredi soir sur le site internet de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot). C’est que, même si rarement Volker Finke a publié personnellement sa liste, c’est très souvent le team manager qui l’a fait en lieu et place ; après l’avoir reçue de son supérieur. Ou à défaut (fait unique, en 2013), c’est le Chef du département communication de la Fécafoot qui a officié.

Quoi qu’il en soit, la liste des Lions indomptables convoqués pour les matchs amicaux programmés pour le compte de la période Fifa de mars (25 au 31 mars), a été publiée d’abord sur le site internet de la Fécafoot, avant d’être divulguée par voie de mails par Vincent de Paul Atangana. Et puis, le signataire du communiqué s’appelle Joseph Owona, le président du Comité de normalisation de la Fécafoot. Le patron de l’institution qui avait déjà été au devant de la négociation des deux matchs amicaux que le Cameroun livre les 25 et 28 mars prochains contre l’Indonésie et la Thaïlande. On avait eu coutume ces derniers temps d’accorder des libertés à Volker Finke, de négocier des adversaires pour le Cameroun.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Les cas Zoua et Bana Moussa

Reste tout de même la polémique sur les chiffres. A la Fécafoot, on admet que la liste ne comportait pas que 20 noms, mais on est formel en ce que la liste de Finke n’a jamais porté 28 noms: «j’ai vu la liste en question ; elle comportait 23 noms», recadre une source bien introduite au siège de la Fécafoot. Que sont donc devenus les trois autres noms ? «Abogo est actuellement en stage avec les Espoirs, c’est pour cela qu’il n’a pas été appelé. Le coach était très remonté et on le lui a dit ; Salli Edgar est blessé et le coach est au courant ; concernant Jacques Zoua, tout le monde sait ce qui s’est passé avant la Coupe d’Afrique ; il ne peut pas encore participer aux matchs Fifa/Caf tant que sa situation n’est pas clarifiée. Il y a aussi Choupo-Moting qui devrait être là, il s’est blessé en Champion’s league, et on a eu des nouvelles de son club qui disent qu’il ne peut pas si vite se remettre», épluche au cas par cas, une source proche de l’encadrement technique des Lions indomptables.

Ainsi, Jacques Zoua est le seul joueur disponible qui ne sera pas de la partie. La faute donc à cette situation confuse sur son identité, qui avait poussé la Caf à le disqualifier pour la Can 2015. Et pourtant, le joueur a bel et bien reçu une convocation de la Fécafoot, signée le 9 mars dernier. Autant dire que le cas divise encore au Cameroun. En attendant la décision de la Caf qui reste attendue. Toujours est-il qu’un proche de Finke déclare que le technicien allemand s’attendait à une publication ce week-end ; le temps de voir clair sur certains cas. Que dire de Bana Moussa convoqué alors même que le joueur n’est pas actif dans son club ? Le joueur qui s’est blessé en championnat en novembre 2014, a subi une opération des ligaments du genou gauche en janvier dernier. A propos, «Bana Moussa  ne pourrait rejouer avant au moins le mois de mai» 2015, affirme un membre du staff technique de Cotonsport de Garoua, l’employeur du latéral gauche, joint par camfoot.com.

© La Nouvelle Expression : Lindovi Ndjio

Populaires cette semaine

To Top