Features

Lionnes Indomptables: Des joueuses sans leur prime de stage

coupe-du-monde-Canada-2015-lionnes-indomptables-Cameroun

Elles ont reçu lundi la prime du match gagné samedi dernier. Cependant, celles évoluant à l’étranger n’ont pas reçu de compensation pour un mois de stage. La tension était perceptible chez les Lionnes Indomptables lundi dernier à leur hôtel situé non loin du stade Ahmadou Ahidjo. Après leur victoire samedi dernier contre l’Ethiopie synonyme de qualification aux 11èmes Jeux africains qui auront lieu à Brazzaville du 4 au 19 septembre prochains, Carl Enow Ngachu, le sélectionneur national indiquait que plusieurs joueuses professionnelles allaient prendre le vol le même soir pour rejoindre leurs équipes respectives en Europe.

Cette annonce de l’entraîneur national n’a été qu’une vue de l’esprit, puisque dimanche, plusieurs de ces joueuses ont été aperçues au stade pour regarder le match Cameroun – Zimbabwe, comptant pour la même compétition. Interrogées, certaines nous ont confié qu’elles attendaient encore que leurs primes soient payées et d’autres indiquaient n’être pas encore en possession de leur billet d’avion retour.

Visiblement, elles étaient lasses d’attendre, compte tenu du fait qu’elles ont quitté leurs équipes depuis un mois pour arriver en stage bloqué préparatoire aux matchs aller et retour contre l’Ethiopie.

C’est finalement lundi, peu avant 19h, que chacune a reçu des mains d’un certain Charly, l’un des collaborateurs du coordonnateur des équipes nationales, la somme d’un million de francs cfa de prime de match gagné. Et rien de plus.

Pourtant, chacune des professionnelles attendait une indemnité représentant les manque à gagner. Elles n’auront pas de salaire mensuel dans les clubs où elles évoluent. En effet plusieurs d’entre elles ont répondu à la convocation du sélectionneur au terme de négociations personnelles avec le club employeur, avec pour contrepartie, le sacrifice du salaire pour venir défendre les couleurs du pays. « Ce n’est pas sérieux de nous traiter de la sorte. Ça fait un mois et trois jours que j’ai quitté mon club et je vais trouver plusieurs factures à payer. Et c’est avec cette prime de match que je vais le faire ? » se plaignait encore une d’elles.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Pire, Marie Aurèle Awona, pour son baptême du feu en sélection nationale, a raté son vol lundi du fait de ce retard dans le payement des primes des Lionnes et ne repartira de Yaoundé que ce jour pour rejoindre son club, Asj Soyaux en France, avec plusieurs jours de retard.

Jeux olympiques

Nos sources indiquent que les Lionnes Indomptables devraient rentrer à nouveau en stage dès ce vendredi. Ce sera pour préparer le match comptant pour le dernier tour qualificatif pour les Jeux olympiques. Ce sera les 2 et 8 mai prochains contre le Libéria.

Les deux matchs aller et retour se disputeront au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, un peu comme la Sierra Leone contre les Lions Indomptables lors des éliminatoires de la Can 2015. C’est pour des raisons liées à la fièvre hémorragique Ebola que ce dernier match a été ainsi programmé avec l’accord des deux parties. Il est fort probable que les Lionnes retournent à Mbankomo, au centre d’excellence de la Caf. Non pas parce qu’on a réglé la note qui s’y trouve, mais parce que la Caf a décidé de mettre cette infrastructure gratuitement à la disposition des équipes devant représenter l’Afrique à la Coupe du Monde féminine « Canada 2015 », notamment le Nigeria, la Côte d’Ivoire et le Cameroun. « A condition de faire une simple demande », nous a précisé Cyrille Djina Assantelock, le directeur de ce centre. Les Lionnes pourront ainsi bénéficier de la magnanimité de la Caf et le fait qu’elles sont sur place. Seulement, quelques joueuses professionnelles nous ont indiqué que leurs clubs risquent de ne pas leur permettre de répondre à la convocation pour ces matchs contre le Liberia.

 Achille Chountsa

Populaires cette semaine

To Top