Features

Limbé : Trois élèves partagent une blague sur Boko Haram et se font emprisonner

kondengui-boko-haram-élèves

Arrêtés dans la région du Sud-ouest, précisément à Limbé en 2014, les trois élèves étaient présents au tribunal militaire de Yaoundé le 5 octobre dernier.

Trois jeunes élèves de la ville de Limbé ont été jugés pour complicité d’insurrection et non-dénonciation d’actes terroristes conformément aux articles 74, 97, 107 et 116 du code pénal.

Les accusés sont : Azah Levis,  Afuh Nivelle et Fumosoh Ivo. Le crime commis par ces derniers est le partage par SMS d’une blague sur la secte Boko Haram. On pouvait lire dans le SMS «Boko Haram recrute des jeunes de 14 ans et plus. Conditions de recrutement: avoir validé 4 matières et la religion au baccalauréat».

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Après plus d’un an passé à la prison centrale de Kondengui, la peine des trois accusés tombera lors de la prochaine audience prévue le 19 octobre 2016. Néanmoins, conformément à la loi   antiterroriste du 23 décembre 2014, l’on peut  déjà estimer que les accusés risquent une peine minimale de 10 ans.

 

Populaires cette semaine

To Top