Features

L’IAI formera 01 million de jeunes aux TIC dans le cadre de l’opération MIJEF 2035

l’IAI_cameroun

Le lancement de l’opération MIJEF 2035, la nouvelle trouvaille d’Armand Claude Abanda, le directeur de l’Institut Africain d’Informatique (IAI) a lieu ce jour à 10h au campus de cet institut à Nkolanga. 

« En qualité de représentante personnelle Mme Chantal Biya première dame du Cameroun, Mme Marcy NIAT, épouse de monsieur le président du Sénat présidera la cérémonie de lancement du programme de formation des jeunes, des enfants et des femmes aux TIC par l’Institut Africain d’Informatique représentation du Cameroun baptisé Opération MIJEF 2035 qui se déroulera au campus de l’IAI Cameroun à Nkolanga le vendredi 13 mars 2015 à 11h précises ». C’est en ces termes que Martin Belinga Eboutou, le Directeur du cabinet civil de la présidence de la république du Cameroun, a signifié le choix officiel faite par l’épouse de Paul Biya, de la personnalité qui lancera l’opération en son nom.

Concrètement, il est question, après l’opération 100 000 femmes à l’horizon 2012, de former un million de jeunes, d’enfants et de femmes des zones urbaines et rurales sur les TIC. La cérémonie de lancement de cette nouvelle opération sera couplée à la dédicace du livre d’or retraçant l’opération 100 000 femmes à l’horizon 2012.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le patron de l’IAI Cameroun Armand Claude Abanda justifie cette nouvelle opération par ces mots «  A la fin de l’opération 100 000 femmes, le ministre des finances Alamine Ousmane Mey, qui est le ministre de tutelle de l’IAI, dans son mot à dit une phrase qui est très importante que on rêverait d’une opération 1 000 000 de femmes désormais et que l’IAI Cameroun en est certainement capable. C’est cette phrase-là qui nous a inspiré et nous a amené à se dire que si le ministre des finances qui est la tutelle le dit, ça veut dire que c’est un peu comme une instruction. Il faut trouver vraiment une suite à cela et c’est comme ça qu’on a créée MIJEF 2035… ».

 L’évènement, très politisé et utile au gouvernement pour magnifier son bilan, a bénéficier du marketing de Issa Tchiroma Bakary, le ministre de la communication, qui invite toute la presse nationale et internationale à « bien vouloir assurer une couverture optimale de cet important évènement… ».

Patrick Dongo

Populaires cette semaine

To Top