Economie

L’Etat annonce l’introduction de nouvelles entreprises sur le Douala Stock Exchange

Minfi-Ousmane-Alamine-Mey-ministre-emprunt-cameroun-recettes-banques

Afin de redynamiser le Douala Stock Exchange (DSX), la bourse des valeurs mobilières de Douala, le gouvernement camerounais devrait bientôt y introduire de nouvelles entreprises publiques ou parapubliques, a annoncé le ministre des Finances, Alamine Ousmane Mey , en s’adressant aux opérateurs économiques. C’était à l’occasion de la 6ème édition du Cameroon Business Forum (CBF), plateforme d’échanges entre les secteurs privé et public, en vue d’améliorer l’environnement des affaires dans le pays.

Bien qu’il n’ait révélé ni les noms, ni le nombre, encore moins l’échéancier pour l’arrivée de ces nouvelles entreprises relevant du portefeuille de l’Etat sur la cote du Douala Stock Exchange, le ministre des Finances a souligné que ces nouvelles introductions se feront au moyen d’offres publiques de vente de ses actions dans lesdites sociétés, en vue d’un «désengagement partiel ou total» de l’Etat.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

En clair, l’Etat du Cameroun s’apprête à relancer un processus entamé depuis 2006, avec l’introduction de la Société des eaux minérales du Cameroun sur le DSX. L’expérience avait été rééditée en 2008 avec la cession d’une partie des actifs de l’Etat, via le DSX, dans le capital de la Safacam, puis en 2009 pour la Socapalm. 9 ans après la première introduction en bourse, seules ces trois entreprises sont cotées sur le marché financier camerounais, alors que le gouvernement avait prévu d’y introduire 10 entreprises de son portefeuille sur une période de 5 ans.

Avec l’arrivée annoncée de nouvelles entreprises publiques et parapubliques sur le DSX, le ministre des Finances espère surtout, a-t-il précisé, «encourager les entreprises privées des secteurs en pleine expansion (énergie, banques, assurances, agro-industrie…) à animer ce marché financier».

BRM

Populaires cette semaine

To Top