Economie

Les Projets 2015 consultable sur le site du Ministère de l’Economie

Site-Ministère-de-l’Economie

Le document a été mis en ligne ce vendredi 2 Janvier sur le site du Ministère de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire (Minepat). Avec un intérêt marqué pour la décentralisation

La page d’accueil du Ministère de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire (minepat.gov.cm) aura été l’une des plus recommandées pour les opérateurs économiques ce week-end. En effet, depuis ce vendredi 2 janvier 2015, le Journal des Projets 2015 peut être consulté sur cette plate-forme. Les visiteurs peuvent cliquer sur dix liens pour télécharger, en format pdf, le journal des opérations dans les différentes régions du Cameroun.

Pour Dieudonné Bondoma Yokono, Directeur général de l’Economie dans ce département ministériel, cela est ainsi fait « de manière à ce que ceux en direction de qui les projets ont été votés sachent ce qui a été voté. Que ceux qui doivent participer à la commande publique puissent déjà se positionner pour contribuer à la réduction des délais de contractualisation ».

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

 À en croire les responsables du Minepat, la décentralisation sera un enjeu central dans le suivi de ce journal des projets. « Après la progression de près de 79,4% en 2014 par rapport à l’exercice 2013, le volume des ressources transférées en 2015 hors Dotation Générale à la Décentralisation connaît une augmentation de près de 30%. Avec le transfert intégral des compétences aux Communes, prévu en 2015, cette progression vise à afficher la volonté du gouvernement de concrétiser la politique de décentralisation », peut-on lire sur la page présentant les liens des opérations dans les régions.

 La publication du journal des projets 2015 intervient quatre jours plus tôt que l’an dernier. C’est en effet le 6 janvier 2014 que le journal des projets des investissements publics programmés pour cet exercice avait été publié. Il visait l’accélération de l’exécution effective des projets d’investissements publics tout en apportant un correctif majeur aux difficultés rencontrées au cours de la première année du budget programme.

 Ce qui pousse Dieudonné Bondoma à renchérir :« Le problème de sous-consommation des crédits d’investissement public a été largement décrié par la haute autorité de la République. Et le ministre de l’Economie ne pouvait pas rester insensible face à un tel constat. C’est la raison pour laquelle il a entrepris de procéder à la publication du journal des projets dès le début de l’exercice budgétaire ».

ARTHUR BILOUNGA

Populaires cette semaine

To Top