Features

Les obsèques d’’Albert Ebossé ne seront pas officielles

albert_ebosse_depouille_2_douala_footballeur

La dépouille du footballeur camerounais Albert Ebossé décédé en Algérie a été remise à la famille vendredi. L’Algérie et le gouvernement camerounais ont donné leur contribution. André Bodjongo fera le reste

Albert Dominique Ebossé Bodjongo Dika rentrera bientôt sous terre. En dépit des condoléances adressées par le chef de l’Etat camerounais, les obsèques de ce footballeur camerounais tué en Algérie le 23 août dernier seront organisées par la famille et non par le gouvernement. Le corps de l’attaquant de la Jeunesse sportive de Kabylie a été rapatrié vendredi, 29 août 2014 en soirée à l’aéroport international de Douala à bord d’un vol de la compagnie Air France. C’est le frère ainé du footballeur, Alex Bodjongo, qui est allé assurer les formalités en Algérie avant le transfert de la dépouille au Cameroun. Il était accompagné d’une délégation algérienne comprenant une demi-dizaine de personnes à l’instar de l’entraineur de la JSK, Mourad Ziad.

Un office religieux a été célébré à l’aéroport vendredi en présence de l’ambassadeur d’Algérie au Cameroun, Toufik Milat, du ministre des Sports camerounais, Adoum Garoua, de nombreux autres officiels, des amis et connaissances du défunt ainsi que la famille. Le corps a ensuite été transporté à la morgue de l’hôpital militaire de Douala en attendant l’inhumation du corps qui aura probablement lieu dans la première quinzaine du mois de septembre.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Avant l’arrivée du corps d’Albert Ebossé, le même jour, le ministre des Sports et de l’Education physique (Minsep), Adoum Garoua, a rendu visite aux parents d’Albert Ebossé au quartier Ndogsimbi à Douala. Il leur a transmis une lettre de condoléances et une «enveloppe» de soutien du gouvernement. Le montant de l’enveloppe ne nous a pas été révélé.

Néanmoins, on sait que l’Algérie a décidé d’octroyer une indemnité de 50 millions de F CFA à la famille du footballeur décédé en Algérie. Son club, la Jeunesse sportive de Kabylie s’est engagé également à assurer le paiement du salaire du joueur jusqu’à la fin de son contrat – qui coure encore sur deux ans. Albert Ebossé n’était pas marié, on sait tout juste qu’il avait une fiancée qui lui avait déjà donné un enfant. Les obsèques du joueur ne seront pas officielles, elles seront organisées par la famille. A propos, une source proche du ministre des Sports camerounais a indiqué que le principal interlocuteur pour l’heure reste le père d’Albert Ebosse, André Bodjongo. C’est ce dernier qui devrait donc décider si la fiancé d’Albert Ebossé aura droit également à une part de l’indemnité pour se prendre en charge ainsi que l’enfant du footballeur.

Albert Ebosse, attaquant de la JS Kabylie, est décédé le 23 août dernier, officiellement touché par un projectile parti des tribunes, à l’issue de la défaite à domicile de son équipe face à l’USM Alger (1-2) au stade du 1er novembre de Tizi Ouzou. C’était lors de la deuxième journée du Championnat d’Algérie. Le jeune footballeur a succombé à ses blessures à l’hôpital de Tizi Ouzou, en Kabylie (110 km à l’est d’Alger) où il avait été admis.

Par Eugène C. Shema

Populaires cette semaine

To Top