Features

Les militaires portés disparus après une incursion de Boko Haram à Afadé, ont été retrouvés saints et saufs.

Cameroun-L'armée-boko-haram-commandant-soldats-Maga

 

Boko Haram est sans aucun doute en perte de vitesse. Mais, ses membres refusent de compter leur jour. Et dans un sursaut de survie, Boko Haram donne ce qui a tout l’air d’un assaut final dans plusieurs endroits du Cameroun en un espace de temps très réduit.

Ainsi, après le dernier attentat meurtrier opéré le samedi 25 juillet 2015 au quartier Pont Vert à Maroua, chef lieu de la région de l’Extrême-Nord, les insurgés ont fait le lendemain, dimanche 26 juillet 2015, une incursion à Afadé, une localité du département de Logne et Chari, toujours dans la région de l’Extrmeme-Nord.

A en croire nos sources, les terroristes ont d’abord incendié l’unique brigade de gendarmerie de cette localité avant d’attaquer dans la foulée, la base militaire du coin. La riposte des soldats camerounais a permis de mettre en déroute les assaillants. Immédiatement après coup, sept membres des forces de défense et de sécurité du Cameroun ont été portés disparus.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Joint au téléphone ce lundi 27 juillet après midi, un conseiller municipal de la Commune d’Afadé a confié à Cameroon-Info.Net que les soldats portés disparus après la bataille contre Boko Haram dans la nuit de dimanche 26 juillet, ont été retrouvés ce lundi en fin de matinée saints et saufs.

Par ailleurs, dans une publication sur la toile, notre confrère Guibai Gatama, permet d’avoir une idée du bilan de cette autre attaque meurtrière des membres de la secte islamiste d’origine nigériane « Trois corps calcinés viennent d’être sortis de la brigade de gendarmerie d’Afadé, incendiée dans la nuit d’hier dans une attaque de Boko Haram, portant le nombre de morts à 4. Abba Malloum, Youssouf et Moussa, cultivateurs au village de Yobé non loin d’Afadé, avaient été enfermés le matin même pour «bagarre». Quant à la 4eme victime, membre présumé de Boko Haram et interpellée par des gendarmes, elle a été égorgée par ses ex-compagnons » indique Guibai Gatama…

Adeline Atangana

Populaires cette semaine

To Top