Features

Les lions indomptables déterminés a manger du Léopard

Lions-Cameroun-prime-CAN-2017-football-Africa cup-of-Nations

Les Lions affrontent la Rdc demain au stade Ahmadou Ahidjo et sont à un point du bonheur, avant la dernière journée des éliminatoires dans le groupe D.

Les Lions Indomptables effectueront la séance d’entraînement de reconnaissance du stade Ahmadou Ahidjo cet après-midi, à 16h. C’est depuis mardi matin qu’ils sont regroupés au Centre d’excellence Okoa Maria de la Caf à Mbankomo où ils ont fait la préparation du match contre les Léopards de la Rdc de demain à Yaoundé. Ils ont eu droit à deux séances d’entraînements hier. D’abord une, assez légère, dans la matinée au cours de laquelle Volker Finke, le sélectionneur national, accompagné de tout son staff, a travaillé plus la récupération, parce que la séance d’entraînement de la veille, mercredi, a été tendue et rude.

Après la prise en main, les joueurs sont passés à des courses, sous la conduite de Christophe Manouvrier. Ils ont enchaîné par un échauffement avec ballon avant de changer d’exercice. Quatre groupes de trois joueurs se sont formés pour livrer dans deux ateliers, le tennis-ball, avec des consignes de faire trois touches de balles avant de faire traverser le ballon. Après chaque dix minutes, il y a eu rotation et les vaincus avaient l’obligation de changer d’atelier. Le tout dans une ambiance détendue. Pendant ce temps, Alioum Boukar, l’entraîneur-adjoint chargé des gardiens de buts, s’était retiré avec Fabrice Ondoa, Ndy Assembé et Pierre Abogo, pour un travail spécifique dans l’un des buts. L’on n’aura pas vu grandchose au cours de cette séance ouverte au public.

« C’est aussi une stratégie de l’entraîneur d’avoir fait un travail de récupération. C’est une séance ouverte au public et on ne sait qui est là. C’est pourquoi il a masqué un peu sa stratégie. S’il avait fait une mise en place tactique ou une opposition, tout le monde devait déjà spéculer sur l’équipe qui sera alignée. C’est pour cela que vous avez vu que presque tout le monde semblait blessé », nous a confié un technicien présent à Mbankomo.

Infirmerie saturée

La séance d’entraînement d’hier s’est déroulée sans plusieurs joueurs, visiblement blessés. Franck Kom et Henri Bedimo se sont échauffés à deux et après avoir jonglé le ballon, ils sont allés se mettre à la disposition Dr Dr William Ngatchou. Ils se sont fait poser des poches de glace sur la cuisse gauche pour Bédimo et droite pour Franck Kom. Après plusieurs tours de terrain en course avec l’un des Kinés, Benjamin Moukanjo, Leonard Kwekeu, Nicolas Nkoulou et Alexandre Kombi Mandjang, convoqué pour remplacer Bana Moussa blessé, sont aussi passés à l’infirmerie.

Leonard Kwekeu s’est fait poser une poche de glace à la cuisse gauche. Moukanjo a subi un massage alors que Nicolas Nkoulou a vu son bandage au genou gauche renforcé. Tout comme Alexandre Kombi ayant un genou droit bandé. Cette situation de l’infirmerie saturée est loin d’inquiéter Volker Finke. « Actuellement, en Europe, c’est jouer, se reposer et s’entraîner pour rejouer. Et en équipe du Cameroun, il faut faire la même chose. Il faut être prudent. Par exemple, Nicolas Nkoulou a effectué l’entraînement hier et aujourd’hui, il fallait être un peu intelligent et le ménager par rapport à cette séance du matin. On a effectivement des soucis. Mais, c’est le cas dans toutes les équipes en ce moment.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

On a remplacé un blessé par un joueur local et lui aussi est venu et a effectuer deux séances d’entraînement puis s’est blessé. Mais, ce n’est pas une blessure contractée ici. Il nous a dit que c’est un mal qu’il a souvent eu. Mais, d’ici demain (vendredi, ndlr) il pourra déjà s’entraîner. Il ne faut pas avoir trop peur. Moi-même, j’aimerais avoir 24 joueurs en pleine santé », a rassuré l’entraîneur national. Les Lions Indomptables étaient 23 à cette séance d’entraînement.

Patrick Ekeng Ekeng était absent. « Il a été obligé de se rendre à l’Ambassade d’Espagne, parce qu’il a quelques soucis de passeport et de visa. Il joue en Espagne et c’est la première fois qu’il vient en sélection. Je dois dire que ça n’a pas été facile de le faire libérer, je ne sais pas pourquoi. On a essayé de demander s’il ne pouvait pas terminer l’entraînement de ce matin avant d’y aller à Midi. On a dit que ce n’était pas possible à cette heure-là, le matin. Après quelqu’un va s’occuper de son dossier et il pourra s’entraîner le soir », a expliqué Volker Finke.

A un point de la qualification

Les Lions Indomptables sont leader du groupe D de ces éliminatoires avec 10 points, devançant ainsi ses suivants que sont la Côte d’Ivoire et leurs adversaires de demain, qui ont six points chacun. Les Lions ont besoin d’un seul point pour arracher un ticket qualificatif pour la Can 2015. Les Léopards, pour rester dans la course, veulent une victoire. Et pour cela, ils sont à Yaoundé depuis lundi dernier et ont effectué des séances d’entraînements au centre technique de la Fécafoot, à Odza. Florent Ibengue, l’entraîneur de la Rdc, ne fait pas de mystère quant à l’objectif de son équipe.

« Nous sommes là pour faire un bon résultat et espérer la qualification. La défaite est interdite pour nous à Yaoundé. Donc, ça va se jouer, même si le Cameroun a un avantage sur nous », a-t-il indiqué. Les Lions sont conscients de l’enjeu de ce match et il n’est pas question de rechercher seulement le point nécessaire pour la qualification. « Nous allons jouer comme lors des matchs précédents dans l’état d’esprit et la mentalité. Nous comptons continuer dans la même lancée que lors des précédents matchs. Nous comptons beaucoup sur le soutien du public », a dit Stéphane Mbia hier au cours de la conférence de presse.

Volker Finke estime que l’animation de jeu de son équipe dépendra de ce que la Rdc va présenter en face. Mais, il faudra prendre l’adversaire très au sérieux : « Peut-être qu’il y aura deux ou trois changements au maximum. Mais, ça dépend de l’état des blessés. Quant aux changements tactiques, ça dépend de ce que l’adversaire nous présente. Le Congo a joué en 4-1-4-1. Mais, ce n’est pas le plus important. Deux joueurs seulement manquent dans l’équipe qui a joué contre nous. Mais, avec les contre-attaques et un bon esprit, la Rdc a fait un très bon match à Abidjan (victoire, 3-2 contre la Côte d’Ivoire à la 4ème journée) et c’est vrai. On a déjà regardé les images et on sait ce qui se passe. C’est pourquoi il faut bien se préparer, faire attention et être très concentré ». Le match va se dérouler à guichets fermés et les billets sont en vente depuis hier dans différents points de la ville de Yaoundé et le coup d’envoi sera donné à 15h.

[via Le jour : Achille Chountsa]

Populaires cette semaine

To Top