Features

Les journaux télévisés dans une bataille de positionnement

programmes_crtv_journal_bataille

Depuis quelques semaines, c’est à une guerre à distance que se livrent les principales chaînes de télévision locales dans la programmation de leur journal télévisé du soir. Entre le choix des horaires et les dispositions d’ordre technique, chacune joue la carte de la démarcation afin d’engranger la plus grosse audience.

Bien loin l’époque où la télévision nationale, la CRTV, avait le monopole et s’imposait à tous les téléspectateurs comme unique chaîne d’information dans le pays. La libéralisation du secteur de l’audiovisuel a conduit à l’avènement de plusieurs autres télévisions, qui, chaque jour, engrangent un audimat certain. Un moment important pour ces chaînes locales est le journal télévisé du soir.

Les éditions du journal de 20 heures sont les plus regardées. Normal, c’est la fin de la journée et la plupart des téléspectateurs sont en famille. Du coup, il est né comme certaine préférence d’une chaîne par rapport à d’autres. Pour se démarquer et continuer d’être regardé, le choix de l’heure du journal est devenu stratégique. Le quotidien Le Jour en a fait l’observation. Dans son édition en kiosque le 17 septembre 2015, le journal rapporte quelques stratégies adoptées.

Canal 2 International utilise une méthode qui ne laisse que peu de doute sur la peur des dirigeants de la chaine de perdre de l’audimat face aux concurrents: rapprocher le début de son JT afin de court-circuiter les autres. C’est chose faite depuis quelques mois avec l’avènement du «19h50», le journal en français qui bénéficie d’un décor en 3D avec un journaliste debout, afin de rendre plus dynamique le JT. Généralement trois présentateurs se succèdent, le principal à Douala et des correspondants dans les villes de Yaoundé, Bafoussam et parfois Paris.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Pour apporter plus de visibilité à un journal (20 heures) aux audiences jusque-là confidentielles et alors présenté par des journalistes occidentaux, Vision 4 a débauché Jean Jacque Zé de Canal 2 International. La bataille des 20 heures se poursuit avec Equinoxe Tv qui opte pour un JT plus classique pour au moins 30 minutes d’horloge, ce qui fait de lui le JT le plus long et se distingue avec un invité du journal, comme vu sur les chaines françaises sur un plateau s’inspirant fortement de ces dernières.

STV2 elle choisit un JT en anglais avec un journaliste assis dans un décor en incrustation 3D avec en priorité des nouvelles de la capitale économique où elle est a son siège. A 20 heures 30, place au dernier à entrer dans l’arène des JT, la CRTV avec son générique et son plateau restés inchangés depuis près de 10 ans. Là-bas, c’est la règle du duo de journalistes qui est de mise et des informations d’abord institutionnelles et gouvernementales.

Dans cette « guerre des JT », ce sont les téléspectateurs qui en sortent gagnants avec une large palette de choix. «Pour ceux qui auraient loupé les journaux du soir, il est toujours possible d’avoir une séance de rattrapage avec leurs rediffusions à minuit pour les différentes chaines, le deuxième round du combat pour lequel la CRTV vient d’annoncer le retour des présentateurs en plateau après une éclipse de quelques années», conclut Le Jour.

Onana N. Aaron

Populaires cette semaine

To Top