Features

Les Joueurs de Bamboutos de Mbouda refusent de s’entrainer

A la suite de sa lourde défaite dimanche dernier au stade de la Réunification de Douala devant New stars (0 – 3) dans le cadre de la 33e journée de Ligue 1 de football, l’équipe de Bamboutos FC a regagné sa base de Mbouda dans la nuit de dimanche à hier lundi. Après avoir bénéficié de 24 heures de repos, les joueurs étaient attendus ce mardi au stade municipal de Mbouda pour la reprise des séances d’entrainement.

A la surprise du staff technique, presque tous les joueurs ont répondu aux abonnés absents. Pour quelles raisons ? « Nous réclamons nos arriérés de salaires et de primes. Nous faisons les résultats (Bamboutos est 5e au classement avec 51 points, à 6 longueurs du leader Cosmos du Mbam, ndlr), que les dirigeants tiennent aussi à leurs engagements » explique un joueur cadre sous couvert d’anonymat.  Quid alors du match de demain mercredi à domicile contre Fovu club de Baham, comptant pour la 34e journée du championnat national de Ligue 1? « Il n’y aura pas de match.  Et nous ne joueront plus si l’agent que nous avons travaillé ne sort pas » indique le joueur.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Joint au téléphone, Mathias Tangue, l’un des dirigeants du club phare du département des Bamboutos a confirmé le mouvement d’humeur de ses joueurs. Toutefois, il a souhaité apporter les clarifications suivantes : «Pour ce qui est des primes, nous venons d’envoyer une somme d’un million de FCFA pour régler tous les arriérés de primes. Pour ce qui est des salaires, le règlement de cette dette ne dépend pas de nous. Les joueurs savent que c’est la subvention que les dirigeants reçoivent de la Ligue de football professionnel du Cameroun qui est reversée comme salaire aux joueurs. Donc, les salaires impayés n’est pas notre faute ». Nonobstant ces explications, les joueurs continuent de brandir leur menace de boycott de la suite du championnat. Une réunion est annoncée cette nuit au siège de Bamboutos à Mbouda entre la direction du club et les joueurs.

Depuis le coup d’envoi de la saison en janvier dernier, c’est la seconde fois que les Mangwa boys grèvent pour réclamer leurs primes.

Adeline Atangana

Populaires cette semaine

To Top