Economie

Les Impôts scellent les comptes du Port Autonome de Douala

Port_autonome_de_Douala

C’est le directeur général du port autonome de Douala (PAD) qui a porté cette information à ses proches collaborateurs et autres délégués du personnel.

En effet, le 2 décembre 2014, de 18 heures à 22 heures dans la salle de conférences logée au sixième étage de l’immeuble siège du Port Autonome de Douala, Emmanuel Etoundi Oyono a expliqué que l’entreprise dont il tient les rênes pourrait ne pas financer le dragage du chenal et payer les salaires du mois de décembre 2014.  Motif invoqué : les Impôts ont scellé les comptes du Port Autonome de Douala. Il est reproché à cette entreprise de devoir des arriérés qui s’élèvent  à 13 milliards de FCFA. Seulement, observe le DG, à sa prise de fonctions en 2012, il avait pu, sur les 13 milliards exigés aujourd’hui, payer 5 milliards de FCFA et verser un milliard aux agents du Port Autonome de Douala pour leurs primes. D’ailleurs, a-t-il souligné, depuis sa prise de fonction, il ne se souvient pas avoir de dettes fiscales. Emmanuel Etoundi Oyono menace de déposer une plainte contre l’administration fiscale.

© Repères

Populaires cette semaine

To Top