Features

Les gouverneurs au front contre insécurité, épidémies, inondations…

Rene-sadi-gouverneurs-décentralisation-Yaoundé

Les solutions à ces problèmes sont au centre de la première conférence semestrielle pour l’année 2014, ouverte hier à Yaoundé.

Dégager les voies et moyens à même de contribuer à relever l’ensemble des défis auxquels nous sommes confrontés aujourd’hui. Tel est l’objectif assigné hier à Yaoundé par le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation (Minadt), René Emmanuel Sadi, à la première conférence semestrielle des gouverneurs de région au titre de l’année 2014. Thème général des travaux qui vont durer trois jours : « Autorité administrative, défis sécuritaires, risques sanitaires actuels et mise en œuvre des projets structurants ». Le programme des travaux comprend, entre autres, des communications, exposés et débats sur l’économie de la réforme de la maîtrise d’œuvre publique ; la mise en œuvre des projets structurants dans les domaines de l’énergie et de l’eau ; la gestion du renseignement dans le cadre de la lute contre le terrorisme ; les risques sanitaires actuels (fièvre Ebola, choléra, etc) ; les défis liés à la gestion de l’afflux des réfugiés au Cameroun.

En ouvrant les assises qui se tiennent à l’Hôtel de ville, le Minadt a déclaré que cette concertation au sommet des chefs d’unités administratives permet, au fil des sessions, de faire le point de la situation sociale, politique, administrative et sécuritaire du pays. Evoquant le contexte et les enjeux, René Emmanuel Sadi a indiqué que notre société est confrontée à plusieurs défis : écologiques, sécuritaires, sanitaires, et défis liés au développement. Esquissant quelques pistes de réflexion que lui inspire chacun de ces défis, il s’est appesanti sur les inondations dans certaines localités de la région du Nord qui ont causé des dégâts matériels importants, avant d’inviter à conduire à leur terme les actions amorcées en vue d’une meilleure sécurisation des personnes et des biens dans les zones concernées. Au plan sanitaire, le patron de l’institution préfectorale a salué la lutte préventive contre la menace de la fièvre Ebola qui, pour autant, est loin d’être définitivement vaincue.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Dans le secteur de la sécurité, le MINADT a apprécié à sa juste valeur les résultats encourageants de la riposte des forces de défense face aux assauts de la secte terroriste Boko Haram. Par ailleurs, les soubresauts socio-politiques dans certains pays voisins engendrent un important afflux des réfugiés au Cameroun. Une situation d’urgence que les gouverneurs des régions de l’Extrême-Nord et de l’Est doivent gérer au quotidien.

En plus de ces défis multiformes, René Emmanuel Sadi a prescrit aux autorités administratives d’assurer un suivi rigoureux des chantiers de développement en cours de réalisation. A cet égard, la conférence actuelle est l’occasion d’évaluer la mise en œuvre de certains de ces chantiers, puis, d’envisager les mesures susceptibles d’accélérer leur mise en œuvre et de veiller au respect des délais d’exécution tout comme au respect des clauses contractuelles.

Cameroon Tribune | Rousseau-Joël FOUTE

Populaires cette semaine

To Top