Features

Les forces spéciales neutralisent 17 membres de Boko Haram

boko-haram-prisoner

C’est le résultat d’une contre-offensive menée du 24 au 25 janvier 2016 sur la localité frontalière d’Ashigashia. Selon un communiqué de presse du ministre de la Communication, Issa Tchiroma Bakary rendu public le 25 janvier 2016,  en réaction à une attaque du groupe terroriste Boko Haram sur le territoire national, les forces de Défense camerounaises ont mené du 24 au 25 janvier 2016, une contre-offensive sur la localité frontalière d’Ashigashia.

Cette localité, considérée comme l’un des points d’appui du groupe terroriste Boko Haram, était devenue une véritable base logistique de transit, un couloir d’infiltration des kamikazes et une rampe de lancement de plusieurs attaques et de pose de mines sur le territoire camerounais.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

«L’opération, menée sous la bannière du secteur 1 de la force mixte multinationale appuyée par nos forces spéciales des opérations ALPHA et EMERGENCE 4, s’est faite en parfaite synergie et avec l’armée nigériane», indique Issa Tchiroma. Elle aura permis d’infliger de lourdes pertes à l’ennemi, dont le bilan non-exhaustif se présente ainsi qu’il suit: 17 terroristes neutralisés; plusieurs armes de guerre de type AK 47 saisies, ainsi que des munitions et des boîtes de chargeurs de divers calibres, des sabres, des lances, des haches, des couteaux et divers objets de propagande du groupe terroriste dont des drapeaux; un troupeau de bœufs récupéré, qui avait été arraché de force aux populations camerounaises quelques jours plus tôt…
Seulement trois blessés légers auront été enregistrés dans les rangs des forces de Défense camerounaises, au terme de cette opération. Le ministre de la Communication exhorte les comités de vigilance placés sous l’encadrement des autorités administratives, les élites politiques, les chefs traditionnels et religieux, ainsi que toutes les composantes des populations vivant dans les régions exposées aux attaques de Boko Haram, à demeurer vigilants et d’une vigilance de tous les instants, car ce n’est que par cette parfaite synergie entre les forces militaires, sécuritaires et civiles, que la nation viendra à bout de la secte obscurantiste, barbare et tyrannique Boko Haram.

Populaires cette semaine

To Top