Features

Les évêques bouclent leurs travaux à Nkongsamba

l'église-cameroun-vatican-évêques

Le nonce apostolique a exhorté fidèles, religieux et religieuses à une vie consacrée samedi. Le 39e conclave annuel des évêques du Cameroun se tiendra dans le diocèse de Batouri, du 9 au 16 janvier 2016. C’est ce qu’on a appris samedi, à la clôture du 38e séminaire tenu dans le diocèse de Nkongsamba du 10 au 17 janvier. Clôture par une messe célébrée par le nonce apostolique au Cameroun et en Guinée Equatoriale Mgr Piero Pioppo.

La première lecture a été tirée du livre de St Paul aux Ephésiens. Il est demandé aux chrétiens de puiser toute énergie dans le Seigneur pour lutter contre les forces du mal, ils sont invités à demeurer dans la prière.

Le nonce a également mentionné St Mathieu : le Christ recommande d’observer ses commandements et de tourner le dos au matériel à celui qui veut avoir la vie éternelle. A ce sujet, le nonce a pris l’exemple de St Antoine, qui a dédié sa vie au Seigneur. Mgr Pioppo est en outre revenu sur le thème principal du séminaire de 7 jours, « La vie consacrée ». Pour lui, c’est un signe prophétique de la vraie vie qui vient de Dieu, déclinée en paix, service, réconciliation, engagement. C’est la vie à laquelle tous devraient aspirer, hommes et femmes. « Le Christ suffit pour nous rassasier. Nous devons vivre par lui pour lui et avec lui », a-t-il insisté.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Autres temps fort avant la bénédiction finale, sur l’esplanade de la cathédrale de Nkongsamba, le communiqué final qui a permis au représentant du chef de l’Etat, le gouverneur Joseph Beti Assomo, aux sénateurs, députés et autres invités d’être informés du déroulé du séminaire des évêques. Mgr Dieudonné Espoir Atangana, évêque de Nkongsamba a remercié le Tout-Puissant pour toutes ses grâces. Le prélat a également remercié tous ceux qui se sont impliqués dans le bon déroulement des travaux.

Mgr Samuel Kleda, archevêque de Douala, président de la conférence épiscopale, porteur du message de ses confrères, est revenu sur la situation dans l’Extrême-Nord et à l’Est. Des actes barbares sont perpétrés contre les populations. « Nous dénonçons avec vigueur ces actes, nous saluons également les efforts des dirigeants pour la protection de notre pays », a-t-il déclaré. Les prélats ont prôné à cette occasion vigilance, unité nationale, mobilisation, protection des refugiés. « Rien n’est perdu avec la paix mais tout est perdu avec la guerre », relèvent les évêques.

Mireille ONANA MEBENGA

Populaires cette semaine

To Top