Features

Les Etats-Unis accordent des subventions

Yaoundé-attentats-USA-Etats-Unis-Boko-haram-Cameroon

C’est dans le cadre du Fonds spécial « Self-Help » que l’ambassadeur Michael Hoza, a présidé une cérémonie au profit des projets d’aide aux communautés et réfugiés.

L’ambassade des Etats-Unis au Cameroun a donc servi de cadre ce 10 septembre 2015, à la cérémonie de remise des subventions aux récipiendaires du Fonds spécial « Self-Help » et du Fonds Julia Taft pour les Réfugiés. Pour le compte de cette année, 54 000 dollars (environ 32 millions de FCFA), ont été accordés dans le cadre du Fonds spécial « Self-Help », pour soutenir sept projets dans cinq régions du Cameroun. Ces projets concernent principalement l`approvisionnement en eau, l`assainissement et l’appui aux services sociaux. C’est depuis 1983 que le Fonds spécial « Self-Help » de l’ambassade des Etats-Unis au Cameroun, accorde des financements pour des micro-projets communautaires dans toutes les dix régions du pays. L’objectif recherché porte sur la construction d’écoles, des ponts, des puits, et la réalisation des projets de développement communautaire à petite échelle.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Par ailleurs, des fermes communautaires et des coopératives de femmes ont également bénéficié du Fonds spécial « Self-Help » de l’ambassade des Etats-Unis. Dans le cadre de ce Fonds, les associations locales soumettent des demandes de financement pour des projets spécifiques, adaptés et visant l’amélioration des conditions de vie des membres de leurs communautés. Les membres de la communauté s’engagent à fournir la main-d`œuvre, les matériaux, ou d’autres formes de contribution au projet, tout en assurant un niveau élevé de l`investissement et la participation communautaire.

Pour sa part, le Fonds Julia Taft pour les Réfugiés est principalement destiné aux micro-projets qui appuient les réfugiés ou les refoulés. En ce qui concerne ce fonds, il est particulièrement questions du soutien aux actions non prises en compte dans le cadre des financements internationaux, ou de la coopération bilatérale. Cette année, les 25 000 dollars (environ 15 millions de FCFA) octroyés sont destinés à la construction d’une école dans la région de l’Est, en vue d’apporter un soutien scolaire aux enfants réfugiés, et d’aider à la réinsertion de ces derniers dans le système scolaire régulier.

 Abraham Ndjana Modo

Populaires cette semaine

To Top