Features

Les délestages expliqués par Eneo

Eneo-Cameroun-électricité-Yaoundé

Alors que les coupures intempestives d’énergie électrique battent leur plein, la société Eneo attire l’attention du public sur les «interprétations, voire supputations. Dans le public, le nom Eneo est mangé à toutes les sauces, salées, sucrées et pimentées». Non content d’être du goût de tout le monde, Eneo monte au créneau et donne sa part de vérité «Selon nos spécialistes, nous sommes en pleine période d’étiage, par conséquent, il y a de forts risques de délestages, parfois sévères sur le Réseau interconnecté Sud (Ris). Celui-là même qui alimente pratiquement tout le Cameroun, en dehors du grand Nord et l’Est».

Des délestages qui, contrairement aux appréhensions des populations, sont plutôt salutaires dans la mesure où «un délestage, quant à lui, a pour but d’éviter qu’un déséquilibre important du réseau n’entraîne une coupure généralisée de l’alimentation électrique du pays (black-out). Le délestage a pour but, en réduisant très rapidement le niveau de consommation alimentée, d’éviter les risques de chute de fréquence et d’effondrement de tension».

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Pour en arriver à cette conclusion, Nestor Mfege, directeur de la gestion du réseau de transport au sein de l’entreprise explique donne tout d’abord les manifestations des coupures. Des explications qui sont destinées aux populations et aussi aux salariés de Eneo qui devraient pouvoir expliqué le phénomène à leur entourage. L’expert commence ses éclairages par des définitions tirées entre autres du glossaire international d’hydrologie (1992)  et du dictionnaire français d’hydrologie de surface (Roche, 1986).

Selon lui, les problèmes liés à l’étiage devraient être compensés «par les éclusées d’eau à partir des barrages réservoirs de Mbakaou, Bamendjin et Mapé. Une compensation qui doit être utilisée rationnellement sous la contrainte du maintien d’un volume minimal de 500 millions de m3 d’eau dans les lacs pour des besoins environnementaux. Un rationnement qui inclut les délestages pour éviter de tomber dans le «black-out».

N G

Populaires cette semaine

To Top