Economie

Les créanciers du Crédit agricole et de la BIAO bientôt indemnisés

fonctionnaires-marchés-publics-minfi-ministère-finances-Équipements-créanciers-Cameroun

Les fonds à distribuer seront issus de la vente de certains immeubles dans le département du Mfoundi (Centre) au cours d’une opération confiée à la Société de recouvrement des créances (SRC).

Les créanciers du Crédit agricole du Cameroun (CAC) et de la Banque Méridien BIAO Cameroun (BMBIAO) vont bientôt entrer en possession de leur argent. L’information est donnée par Le Quotidien de l’Economie, journal en kiosque ce jeudi 27 août 2015. Selon le journal spécialisé sur les questions économiques et financières, cinq immeubles se trouvant dans la région du Centre, plus précisément dans le département du Mfoundi, seront bientôt mis en vente. Et, l’argent issu de cette opération servira à indemniser les créanciers des banques en liquidation CAC et BMBIAO.

Le journal indique que cette opération d’assainissement du patrimoine immobilier des banques en liquidation a été ordonnée par Alamine Ousmane Mey, ministre des Finances, et une offre publique de vente de ces immeubles a été publiée dans le quotidien gouvernemental Cameroon Tribune du lundi 24 août dernier par la Société de recouvrement des créances.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le Quotidien de l’Economie souligne que des actions de déguerpissement entreprises par la SRC seront initiées à l’encontre des occupants illégaux, et des locataires indélicats de ces immeubles. Parallèlement à cette opération de recouvrement, la SRC est également chargée d’indemniser les épargants des banques en liquidation. Cette société de recouvrement gère actuellement les actifs et les passifs de 17 structures financières.

« Parmi ces établissements financiers, elle doit recouvrir les créances de 5 banques en liquidation. Il s’agit par ailleurs de la Bank of Credit And Commerce Cameroon (BCCC), la banque Méridien BIAO Cameroun, le Crédit Agricole du Cameroun, la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Cameroun (Bicic) et le Fonds national de développement rural (Fonader) », informe le journal.

La Société de recouvrement des créances exerce une mission de service public à caractère à la fois social et économique. Sur le plan social, le ministre des Finances a instruit de donner la priorité à l’indemnisation des petits épargnants de 1 à 5 millions de F CFA.A ce jour, plus de 100 milliards de F CFA ont été distribués aux épargnants toutes catégories confondues.

Onana N. Aaron 

Populaires cette semaine

To Top