Features

Les camerounais réclament le come-back de Clinton Njie

Clinton Njie

A à peine quelques heures de la dernière rencontre des phases de poule de la CAN 2015, les supporters camerounais, parce qu’espérant une qualification, revendiquent la réinsertion du jeune attaquant Clinton Njie au sein de la sélection. Le message visiblement ne bute pas les oreilles du coach allemand. C’est quasiment le même spectacle que l’on semble vivre à chaque fois qu’une rencontre oppose l’équipe nationale à un adversaire.

C’est quasi unanimement l’ensemble des camerounais qui se transforme en coach. Et pour l’occasion, c’est Clinton Njie, 21 ans, jeune attaquant des Lions Indomptables du Cameroun, qui suscite l’attention. Pour n’avoir pas participé aux deux rencontres premières rencontres des Lions en Guinée Equatoriale (Mali-Cameroun [20 janvier] et Cameroun-Guinée [24 janvier]), le réclament à corps et cris.

« C’est le futur Espoir du pays ! C’est le futur Samuel Eto’o ! Le futur Milla », scande passionnément Amos, dans un « parlement » de Deido. « Il faut que le blanc (Volker Finke, ndlr) le remette sur le stade ! C’est lui seul qui peut faire à ce qu’on gagne contre la Cote d’Ivoire », renchérit son acolyte. Pour sûr, ils n’ont pas été les seuls à avoir remarqué la brillante prestation Clinton Njie jeune attaquant évoluant à l’Olympique Lyonnais, lors des éliminatoires. Plusieurs camerounais rencontrés dans la rue réclament purement et simplement son implication dans le match contre la Cote d’Ivoire (le 28 janvier). « C’est grâce aussi à sa participation qu’on s’est qualifié pour cette CAN » resplendit John, vendeur d’équipements sportifs au marché Nkololoun et sur www.kaymu.cm. « C’est à cause de mauvaises décisions comme celles-là qu’on a fait deux matchs nuls ! On a des talents et on cache derrière que ça va servir à quoi derrière ? », fait savoir Francis, conducteur de moto-taxi.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Joseph Owona, le président du comité de normalisation de l’équipe a fait comprendre à la presse que l’absence de Clinton n’a été en aucun cas l’objet d’une conspiration ni d’une malversation orchestrée contre lui et que dans la tanière aucune forme de conflit n’existait entre les joueurs. Il a entre autres préciser que son absence sur les pelouses était due à une raison prise par Volker Finke, sélectionneur des Lions Fanions. Ce dernier quant à lui ne s’est proprement pas prononcé sur la question. Certaines sources internes laissent comprendre Clinton serait malade… Le coach allemand, afin d’accéder au ¼ de finale de la CAN 2015, devra fortement revoir ses stratégies. Présent en Guinée Equatoriale, Roger Milla, ancien Lion Indomptable n’est pas passé par quatre chemins pour exprimer le départ de Finke.

Au Cameroun, l’attente se fait ressentir. Les deux matchs soldés par des nuls, bien qu’ayant contenté la plupart des concitoyens, ne les satisfait pas pour autant. Les motivations viennent de toute part et même des entreprises de tout secteur d’activité, notamment de téléphonie, d’agro-industries, d’assurance ou encore d’e-services à l’instar de kaymu.cm, proposent des concepts participatifs ou des promotions afin d’encourager et soutenir les Lions. Clinton Njie serait-il la solution miracle au jeu des Lions ? Quoi qu’il en soit, le choc Cameroun – Cote d’ Ivoire se déroulera à Malabo et les réponses seront données aux interrogations.

Populaires cette semaine

To Top