Features

Les Camerounais les plus influents au monde

Joyce-banda-africains-influents-
Des trois camerounais retenus dans le «Top 50» des Africains les plus influents du monde, Simon Njami est certainement le moins connu.
Pourtant son aura dans le domaine des arts et des lettres fait l’unanimité chez les amateurs et autres connaisseurs. Actuellement en exposition au Musée moderne de Franckfort en Allemagne, l’écrivain et essayiste a surtout conquis sa notoriété à travers sa posture de commissaire d’exposition. Tout à côté, l’hebdomadaire Jeune Afrique jette son dévolu sur l’historien Achille Mbembe. Enseignant qui a dispensé des cours dans les Universités les plus prestigieuses du monde, cet historien est connu pour son positionnement à l’opposé de l’impact et du lien que les Africains attribuent au colonialisme dans leur destin.Président de la Confédération africaine de football (Caf), Issa Hayatou vient clore la short-list desCamerounais dont l’activité sur la marche du monde a un impact réel. L’homme est salué pour son apport dans l’augmentation du nombre de pays africains participant à la Coupe du Monde de footballFifa. Ou encore son rôle dans l’évolution et la prise en compte du football féminin en Afrique. Tout à côté, le journal fait remarquer que l’homme est à son septième mandat à la tête de laCaf. Une longévité qui, quelques fois, fait des gorges chaudes. Extrait :

«Il lui est reproché d’être mouillé dans différentes affaires de corruption, d’avoir une conception « monarchique » de la gestion de la Caf et une fâcheuse tendance à se mêler de la vie des Fédérations africaines.»

Al-Qaïda, Ben Yahmed, le meilleur et le pire

L’édition proposée par Jeune Afrique cette semaine salue l’influence de son fondateur. Fondateur de l’un des journaux panafricains les plus lus, Béchir Ben Yahmed, sous la plume de François Soudan, l’on apprend que, «Celui qui fut à 28 ans ministre de l’Information du président Bourguiba, avant de passer de l’autre côté du miroir, est devenu une institution auprès de qui nombre de responsables politiques d’Afrique francophone sollicitent discrètement conseils, avis et influence.» A propos d’influence, résume le directeur exécutif du journal cinquantenaire, «Après moult séances de brainstorming, de débats et, surtout d’interrogations (c’est quoi «l’influence»?), Jeune Afrique vous présente, pour la première fois, sa sélection des 50 Africains les plus influents dans le monde.» Des hommes et des femmes issues des domaines aussi variés que sont les affaires, la recherche, l’art, l’esprit, le style, le sport, l’abstrait et le concret. C’est une sélection de talents subjective que propose le journal de Béchir Ben Yahmed. Mais, il est à noter que les talents se recrutent dans le meilleur et le pire. L’important, en termes de critère étant «d’avoir la capacité dans son domaine de modifier l’ordre des choses.»

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Dès lors, il n’est pas étonnant de voir figurer l’imprésentable Ayman Al-Zawahiri. Depuis l’exécution d’Oussama Ben Laden, cet égyptien de 62 ans coordonne les activités d’Al-Qaïda. C’est le terroriste le plus recherché au monde avec une prime de 25 millions de dollar à qui livrerait sa tête. Tout comme, Abdelmalek Droukbel, Emir d’Al-Qaïda au Maghreb islamique. A 44 ans cet algérien est simultanément recherché par la Justice de son pays, le Fbi et la Cia.

Joseph OLINGA N.

Focal: Qui sont les 50 Africains les plus influents

50-Africains-influents-camerounais-camer24

50-Africains-influents-camerounais

«Le principal critère est la capacité à modifier l’ordre des choses, dans un domaine infiniment petit ou beaucoup plus vaste, à l’intérieur d’un périmètre national mais aussi régional ou planétaire.» Pour l’essentiel, les cinquante personnalités désignées par Jeune Afrique comme étant les plus influentes du continent dans le monde sont issues de 17 nationalités africaines. Pour l’essentiel, le Maghreb s’en tire avec une vingtaine de personnes reconnues comme influentes à travers le monde. Les personnalités d’obédience anglophone occupent la deuxième place à ce classement. Pour sa part, le Cameroun est le seul pays d’Afrique centrale présent dans ce classement. Du reste, l’on note la présence de quelques dirigeants d’organisations internationales. Celle d’un sportif (Didier Drogba, Ndlr) ainsi que des hommes politiques. Un exercice «délicat» comme le reconnaît le journal de Béchir Ben Yahmed. L’une des préoccupations qui émane de ce classement est liée aux affirmations du journal qui n’entend pas prendre en compte les dirigeants politiques. Business, institutions, arts et lettres, sciences et recherche, autorité morale, médias et sport sont les domaines dont sont issus les personnalités des cinquante Africains les plus influents du monde que propose le journal de la rue d’Auteuil.

 

Joseph OLINGA N

Les 50 Africains les plus influents selon Jeune Afrique

Populaires cette semaine

To Top