Features

Les adieux de Joseph Owona à la Fédération camerounaise de football

cameroun-Football-Lionnes-Joseph-Owona-Fecafoot-Fifa

Joseph Owona a fait ses adieux ce 30 septembre au siège de l’instance faîtière du football camerounais en passant le pouvoir au comité exécutif de la Fécafoot. « Enfin nous partons » cette phrase d’adieu prononcée par Joseph Owona, marque ainsi son départ du comité de normalisation de la Fécafoot.

Dans son discours d’au revoir, Joseph Owona n’a pas manqué de relever les soupçons de détournements émis à son encontre « j’ai entendu dire que nous (comité de normalisation) avons détourné 17 milliards » dit-il, l’air étonné avant de présenter l’héritage qu’il lègue à l’équipe Tombi à Roko. « J’ai déjà eu l’occasion de faire un bilan exhaustif, nous léguons les statuts généraux de la Fécafoot, la loi électorale, le code éthique, le code disciplinaire…Ce sont des textes très importants, nous léguons également une administration, et je peux dire aujourd’hui que l’administration de la Fécafoot est viable…Je pense que nous avons laissé une façon de faire, un organigramme, une proposition de recruter un archiviste, un traducteur, et un contrôleur de gestion, nous avons laissé une façon de faire, et nous pensons que c’est une façon de faire pour la nouvelle Fécafoot » a-t-il précisé.

Coté finance, Joseph Owona a tenu à rassurer sur le fait qu’il a laissé assez d’argent au football camerounais. « Si vous prenez le fonctionnement des clubs, nous leur avons donné 863 millions, nous avons légué également aux ligues régionales et départementales 310 millions de FCFA ».

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Toutefois, l’ancien président du comité de normalisation de la Fécafoot a précisé le montant des fonds qu’il laisse à la nouvelle équipe de la Fécafoot, soit 5 milliards 300 millions, avant de mettre en garde le président sur la gestion de ces fonds. « Mais monsieur le président faite attention, parce que j’ai l’impression qu’on va vous étrangler pour cet argent et je vous dis que cet argent est fait pour le développement du football camerounais » Au ministère des sports, Joseph Owona a rappelé les dettes non soldées de 535 millions et de 33 millions que le ministère devra s’acquitter vis-à-vis de la Fécafoot.

Joseph Owona s’est également vanté d’avoir laissé un bien qui n’a pas de prix à la nouvelle équipe, l’apaisement. « Je vois monsieur Essomba Eyenga qui ne m’a jamais aimé, je vois le président Alioum et Batamack côte à côte, je n’ai jamais vu cela, je crois que j’ai laissé l’apaisement à la Fécafoot » dit-il fièrement.

L’une des grandes surprises lors de cette installation était la présence de Céline Eko, la candidate recalée à l’élection à la présidence de la Fécafoot était tout sourire lors de cette cérémonie. Dans l’assemblée également, une importante délégation de la section RDPC du Mbam et Inoubou. Vêtus aux couleurs du parti RDPC, ces militants sont venus « introniser leur fils » Et, à Joseph Owona de souhaiter à la nouvelle équipe dans ses propos de clôture, « un avenir semblable à celui du Cameroun du 31 décembre 1959 ».

Chamberline Moko

Populaires cette semaine

To Top