Actu'Décalée

Les 4 présumés kamikazes interpellés sont gardés à Yaoundé

Kamikazes-Boko-haram

Ils ont été conduits dans la capitale politique à la demande du ministre de la Défense pour y être interrogés. Les quatre présumés kamikazes, deux hommes et deux femmes ainsi que 13 autres personnes sont arrivés  a bord d’un avion de l’armée camerounaise à Yaoundé il y a quelques jours.

Selon le quotidien Le Jour  qui rapporte cette information dans son édition de ce lundi 12 août 2015 et qui cite une source militaire, «ils ont été conduits à la demande du ministre de la défense », à Yaoundé pour besoin d’enquête.

 «Nous les tenons et nous allons essayer de tirer tout ce que nous pourrons d’eux. Chaque jour, nous essayons de les faire parler afin d’en savoir un peu plus sur les commanditaires des attentats qui ont frappé le Cameroun et afin de prévenir quelque velléité que ce soit », a indiqué ladite source.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Mais, avoue encore  la source du journal,  « lesdits détenus sont très difficiles à  cuisiner  du fait du profond endoctrinement qu’ils ont subi de la part de leurs  gourous (…) Les   détenus n’obéissent à aucune injonction et ne se laissent pas faire. Je vous prends un exemple : quand on les questionne, ils ne parlent pas, ou alors quand ils parlent, ils vous disent des choses qui n’ont rien à voir avec les questions qui leur sont posées ».

À propos du  lieu de leur détention, l’informateur s’est montré imprécis.  D’après lui,  « ces kamikazes présumés sont en garde-à-vue à la Sécurité militaire (Sémil) ou au Secrétariat d’Etat à la Défense ».

Depuis les attentats kamikazes qui ont frappé la  ville de Fotokol le 12 juillet et  Maroua les 22 et 25 juillet, le dispositif sécuritaire a été renforcé dans la ville. Les quatre présumés membres du groupe terroriste Boko Haram  avaient été arrêtés au  camp des réfugiés de Minawao dans la région de l’Extrême-Nord alors qu’ils s’apprêtaient à attacher des explosifs sur des gamines résidant dans  ce camp.

Béatrice Kazé

Populaires cette semaine

To Top