Features

Les 10 otages Chinois et les 17 camerounais sont libres

27_otages_chinois_maroua

Ils ont été libérés dans la nuit de vendredi à samedi à la frontière camerounaise dans le département du Mayo Sava.

L’épouse du Vice-Premier Ministre, le Maire de Kolofata et sa famille ainsi que les dix chinois enlevés à Waza respirent enfin l’air de la liberté. Libérés ce 10 Octobre, les 27 otages ont été remis au secrétaire général de la Présidence de la République Ferdinand Ngoh Ngoh. Le secrétaire général de la présidence qui est en mission commandée à Maroua depuis quelques jours va présenter les 27 ex-otages à la presse à Maroua avant de s’envoler avec eux à Yaoundé.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Si rien n’est encore clair sur les termes des négociations ayant conduit à leur libération, il est à noter que le député du Mayo Sava, Abba Boukar Malla, était au centre de la médiation entre le Cameroun et les ravisseurs. Ce « négociateur » avait auparavant joué un grand rôle pour la libération de la famille Moulin-Fournier, le prêtre français Georges, les prêtres italiens et la sœur canadienne.

Le rapt des étrangers à l’Extrême-Nord du Cameroun a contraint les occidentaux à mettre la région dans la zone rouge. Les étrangers ont été conseillés de quitter la région. Et leur départ a donné un coup de frein dans le secteur du tourisme et dans les affaires. Le chantier routier entre Maroua et Kousseri qu’une entreprise chinoise réalisait est resté en standby avec le départ des chinois de la région.

© Peter KUM | Cameroon-Info.Net

Populaires cette semaine

To Top