Features

L’effet Lionnes à la coupe du monde féminine de football

canada-2015-lionnes-coupe-du-monde

Après son succès 2-1 contre la Suisse mardi dernier, le Cameroun s’est qualifié pour la première fois pour les 1/8es de finale de la coupe du monde. C’est la belle aventure du moment. Celle d’un « petit » pays qui découvrait la coupe du monde et que personne n’attendait forcément au second tour d’une compétition de cette envergure. Pas même ses propres supporters.

Mais le voilà, par la force d’une détermination incroyable, propulsé en huitièmes de finale du Mondial canadien. Et de quelle manière ! Le Cameroun se classe, en effet, deuxième de son groupe, derrière le Japon, tenant du titre. Et les joueuses ne doivent ce coup d’essai transformé en coup de maître, à personne. C’est à force de leur talent et de leur mental qu’elles ont acquis cette place dans la nuit de mardi dernier, face à la Suisse. Une victoire nette (2-1) et voilà la bande à Enow Ngachu qualifiée pour la première fois de son histoire au second tour de la coupe du monde de football féminin. Là où on attendait le Nigeria, championne d’Afrique, ce sera finalement le Cameroun.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

La tâche ne s’annonçait pourtant pas facile pour les Lionnes face aux Suissesses, obligées de faire un résultat après leur défaite contre le Japon samedi dernier. Il fallait surtout éviter de s’en remettre au hasard pour espérer terminer dans les quatre meilleures troisièmes. Les choses ont, une fois de plus, mal démarré au stade du Commonwealth d’Edmonton, avec des Camerounaises maladroites devant les buts adverses. L’attaquante de la Nati, Ana Maria Crnogorcevic, profite, pour sa part, d’un mauvais placement de la défense, pour tromper Annette Ngo Ndom à la 24e mn. L’égalisation arrive à la pause par l’entremise d’une Aboudi Onguené tout feu tout flamme, à la 47e mn. La joueuse de Louves Minproff est encore à la baguette, à la 62e mn,  puisqu’elle offre une passe décisive à Ngono Mani. Cette dernière, tout juste entrée, expédie la balle d’un superbe coup de tête dans les goals de Gaëlle Thalmann pour le 2-1. Un score qui ne bougera plus.

Pour le plus grand plaisir des supporters camerounais qui n’ont plus vu une sélection nationale fanion franchir le premier tour d’une coupe du monde depuis la belle aventure des Lions en 1990. D’ailleurs, le parallèle est vite établi entre cette cuvée du Mondial italien et celle qui suscite des émules actuellement au Canada. Nos Lionnes indomptables sont entrées dans l’histoire, puisqu’elles sont la deuxième équipe africaine, après le Nigeria en 1999, à passer le premier tour. Elles qui sont les dernières représentantes africaines au tournoi. Mais comme l’a rappelé Gabrielle Aboudi Onguene, elles peuvent prétendre à beaucoup plus. Déjà, ces 1/8es de finale face à la Chine, samedi prochain à Edmonton, s’annoncent tout aussi explosifs. D’autant que les joueuses ont les armes pour rivaliser avec n’importe qui.

Josiane R. MATIA

Populaires cette semaine

To Top