Economie

Le trafic aérien en hausse

arrive-du-boeing-767-300-trafic

L’autorité aéronautique vient de publier le bulletin des performances du premier semestre 2014.

La première moitié de 2014 a vu le trafic aérien civil  (toutes destinations et usages) augmenter en volume pour se hisser à 15.321 atterrissages et décollages. 276 survols ont également été enregistrés. En comparaison avec le premier semestre de l’an passé, l’activité est en croissance de 5%, dès lors que les comptes de 2013 indiquaient 14.568 mouvements sur la même période. Le troisième bulletin statistique de la Cameroon Civil Aviation Authority (CCAA, Autorité aéronautique civile) qui donne ces chiffres, précise également les différents types de vol répertoriés : 10.394 vols commerciaux (9% de croissance) ; 3499 vols non-commerciaux et 1428 vols commerciaux irréguliers (occasionnels).

Dans le détail, l’on peut noter que la fréquentation de Yaoundé-Nsimalen continue de croître, tandis que Douala demeure le point principal d’activités (8589 mouvements, 68% du trafic international). Le trafic international (en dehors de la sous-région Cemac) se taille 45% du volume total des mouvements avec 8589 vols. Les échanges Cemac, quant à eux, couvrent 20% de l’ensemble. Le trafic interne se range au bas du classement avec 3%. La CCAA relève cependant que ce dernier chiffre pourrait se révéler surévalué, un double comptage étant notable dans ce segment de l’activité.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Sur le chapitre « passagers », les aéroports camerounais en ont accueilli 719.215 dont 279.393 aux arrivées ; 319.958 aux départs et 120.164 voyageurs en transit. Les vols internationaux sont encore ici les plus actifs : 350.989 clients transportés.  Au plan régional, on en a recensé 91.568 et 156.794 sur les lignes aériennes locales. C’est donc un bond de 17% que connaît le trafic-voyageurs en comparaison avec le premier semestre de 2013. La contribution de la Cemac étant remarquable à cet égard : 37% d’augmentation, aux côtés des 16% des voyageurs internes et 12% à l’international.

Le fret aussi progresse au profit des 26 compagnies commerciales actives dans le ciel camerounais. La première moitié de l’année a vu les aéroports camerounais traiter 8426 tonnes de marchandises et autres biens. La progression est de 6%, en comparaison avec les performances de l’an dernier. Là encore, l’essentiel se passe à Douala et l’amélioration doit beaucoup à un meilleur comptage, note le bulletin de la CCAA.

 

 

Populaires cette semaine

To Top