Features

Le TCS opposé au remboursement en nature proposé par Yves Michel Fotso

yves_michel_fotso

La justice a refusé mercredi la proposition faite par l’homme d’affaires de prendre sa résidence de Bandjoun pour restituer le solde du protocole d’accord transigé avec le liquidateur de la Camair. Dialogue de sourds , mercredi 17 mai, au Tribunal criminel spécial, à Yaoundé.

Les avocats de l’Etat du Cameroun, ceux de la liquidation de la Camair et les représentants du parquet général du TCS ont refusé la proposition faite par Yves Michel Fotso, de rembourser en nature, exigeant le paiement en numéraire. Tandis que ce dernier présentait cette suggestion comme difficile à exécuter.

Comparaissant dans le cadre de la plainte du liquidateur de la défunte compagnie aérienne national du Cameroun, l’ex-administrateur directeur général de la Camair a réitéré sa proposition de céder à l’Etat l’une de ses demeures: sa résidence de Bandjoun, «évaluée à plus de 1,08 milliard de F CFA», rapporte le quotidien Le Jour ce jeudi.

Les avocats de l’Etat ont rejeté cette proposition, lui rétorquant qu’ils veulent «du cash», relève ce journal.

Citée dans Le Jour, Yves Michel Fotso a expliqué qu’il ne lui est pas possible de rembourser en espèces, étant donné que le TCS, juridiction habilitée à connaitre des détournements de deniers publics supérieurs à 50 millions de F CFA, a ordonné «le blocage» de ses comptes. L’homme d’affaires a proposé au tribunal de «libérer ses comptes» pour remettre les sommes en numéraire. Autrement, il a dit s’en remettre au ministre de la Justice pour arbitrer cette querelle.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le fils du milliardaire Victor Fotso a été condamné initialement en septembre 2012 à 25 ans d’emprisonnement par le tribunal de grande instance du Mfoundi, pour le détournement d’une somme de 21 milliards de FCFA débloquée par le Cameroun en 2001 pour l’achat d’un avion affecté aux déplacements du Président de la République. Il s’est pourvu en cassation auprès de la Cour suprême après cette condamnation.

Il est poursuivi dans une autre affaire, celle de la liquidation de la Camair, dans le cadre de laquelle il a comparu hier. Accusé du détournement de 69 milliards de F CFA, Yves Michel Fotso a pu voir le montant ramené à 02 milliards de F CFA, grâce à un protocole d’accord conclu avec le liquidateur de la Camair. Le TCS prévoyant une éventuelle fin des poursuites lors de la restitution du corps du délit, l’accusé a jugé bon de rembourser. A cette date, Yves Michel Fotso a déjà reversé 665 millions de F CFA au Trésor public, d’après des informations du quotidien Le Jour. Dans une interview accordée le 13 mars 2015, Me Eyouck Nyebel, l’avocat de l’Etat du Cameroun dans cette affaire, parlait plutôt d’un montant déjà restitué estimé à 750 millions de F CFA.

«C’est le liquidateur de la Camair et Yves Michel Fotso qui, pour des raisons qu’ils maitrisent seuls, ont ramené ce montant à ce prix de 2 milliards de F CFA», avait ajouté l’avocat.

camerounlink.com

Populaires cette semaine

To Top