Features

Le Tchad propose «un soutien actif» au Cameroun dans la lutte contre Boko Haram

Boko-Haram-Idriss-deby-le-Tchad-N’Djamena

Le Ministre Camerounais de la Défense a été reçu en audience ce mercredi 14 Janvier 2015 par le Chef d’Etat tchadien, Idriss Deby.Après la France, le Tchad s’engage à accompagner le Cameroun dans la guerre qu’il a engagé depuis plusieurs mois contre les islamistes de Boko Haram. Au lendemain de l’attaque de Kolofata où 143 combattants ont été tués, les autorités camerounaises avaient exprimé la solitude avec dans laquelle elles menaient la guerre. Les évêques nigérians avaient également exprimé leur étonnement sur le silence de la communauté internationale concernant les attaques de la secte Boko Haram au Nigeria et au Cameroun et pourtant tout le monde a solidarisé avec la France après l’assassinat des journalistes français.

«Face à cette situation qui menace dangereusement la sécurité et la stabilité du Tchad et porte atteinte à ses intérêts vitaux, le gouvernement tchadien ne saurait rester les bras croisés» a publié le porte parole du gouvernement tchadien ce 14 Janvier  2015 dans un communiqué.

Ndjamena qui en 2014 était sur plusieurs fronts de guerre comme en RCA et  au Mali s’est démarqué déjà comme le guerrier africain. Son engagement aux cotés des forces camerounaises sera un certainement un soulagement.

Dans ce combat conte la secte Boko Haram, le Tchad invite tout le monde et surtout la communauté de l’Afrique centrale à s’engager aux cotés du Cameroun pour mettre définitivement un terme aux activités des terroristes. «Le Tchad appelle en outre tous les Etats de la sous région en particulier, les Etats membres de la CEEAC à soutenir le gouvernement camerounais en vue de faire échec aux incursions déstabilisatrices de cette secte», poursuit le porte parole du gouvernement tchadien.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Peter KUM

Le communiqué:

La secte Boko Haram qui a mis à feu et à sang, le Nord du Nigéria tente depuis un certain temps de déstabiliser, la République du Cameroun. L’extrême nord du Cameroun en particulier frontière avec le Tchad est l’objet d’attaques répétées de la secte terroriste qui tue des civils innocents, détruit des villages entiers et procède à des enlèvements des personnes.

Face à cette situation qui menace dangereusement la sécurité et la stabilité du Tchad et porte atteinte à ses intérêts vitaux, le gouvernement tchadien ne saurait rester, les bras croisés.

Dans cette perspective, il exprime sa solidarité avec le Cameroun et est disposé à lui apporter, un soutien actif dans la riposte courageuse et déterminée de ses Forces armées, aux actes criminels et terroristes de Boko Haram.

Le Tchad appelle en outre tous les Etats de la sous région en particulier, les Etats membres de la CEEAC à soutenir, le gouvernement camerounais en vue de faire échec aux incursions déstabilisatrices de cette secte.

C’est l’occasion pour nos Etats de traduire clairement et dans les actes, la solidarité maintes fois évoquées, dans les discours.

Le Tchad exhorte également la communauté internationale et en particulier, tous les participants au sommet de l’Elysée de Mai 2014 à des actions concrètes et conséquentes en faveur du Cameroun et de tous les Etats riverains du Lac-Tchad en vue d’éradiquer ce fléau que constitue, la secte Boko Haram.


Le Ministre de la Communication, Porte Parole du Gouvernement

Hassan Sylla Bakary

Populaires cette semaine

To Top