Features

Le Tchad prépare la riposte aux Attentats de N’Djamena

Boko-Haram-Idriss-deby-le-Tchad-N’Djamena

Le président Idriss Deby Itno a réaffirmé sa détermination à éradiquer la secte terroriste Boko Haram. Les drapeaux sont en berne et le temps est au recueillement sur toute l’étendue du territoire tchadien. Le pays d’Idriss Déby Itno observe depuis mercredi trois jours de deuil national au lendemain du double attentat-suicide qui a frappé N’Djamena lundi dernier. Le dernier bilan officiel, mais encore provisoire fait état de 33 morts.

Plus de quarante-huit heures  après, le double attentat n’avait pas encore été revendiqué par un mouvement terroriste. Mais, les autorités tchadiennes sont formelles, les événements de lundi dernier portent la griffe de Boko Haram. Le parquet de N’Djamena a confirmé l’interpellation de plusieurs suspects et dit avoir ouvert une information judiciaire. «Nous continuons à chercher les commanditaires et les complices, parce que nous pensons que de telles attaques ne peuvent pas se faire sans une préparation minutieuse», a expliqué Alghassim Khamis, procureur de la République.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Dans un message à la nation mardi dernier, le président de la République a reconnu que Boko Haram à qui sont attribués ces événements reste actif.  «Ces deux attentats simultanés (…) prouvent à suffisance que les terroristes et leurs commanditaires sont loin d’abandonner les actes macabres et ignobles et leur plan diabolique de détruire le Tchad», a déclaré Idriss Déby Itno. A sa descente d’avion en provenance de Johannesburg en Afrique du sud où il est allé prendre part au 25esommet de l’Union africaine, le chef de l’Etat tchadien a déclaré ne pas être surpris par l’acte des fondamentalistes et a reconnu quelque part un relâchement en matière de vigilance. «Il fallait s’y attendre. Personnellement, je ne suis pas trop surpris puisque depuis notre engagement le 17 janvier 2015 aux côtés des pays qui sont menacés par les terroristes, j’ai continuellement dit au gouvernement de ne pas baisser la garde, de garder surtout la vigilance à toute épreuve», a-t-il laissé entendre. Avant de préciser avec fermeté que : «le Tchad ne se pliera jamais, jamais, jamais devant un chantage terroriste. Les forces de défense et de sécurité, dotées et renforcées par des moyens techniques nécessaires, feront tout, pour les traquer et les neutraliser où qu’ils soient», a poursuivi Idriss Deby Itno.

Sainclair MEZING

Populaires cette semaine

To Top