Features

Le Tchad interdit le port du voile intégral

tchad-burqa-Littoral

Suite au double attentat qui a fait 33 morts ce lundi au Tchad, le Premier ministre a fait savoir que le port de la burqa serait désormais interdit sur le territoire. Lundi 15 juin, deux attaques ont visé simultanément le commissariat central et l’école de police de N’Djamena, la capitale du Tchad.

Ce double attentat, qui a coûté la vie à 33 personnes, n’a pas été revendiqué mais le pays accuse les troupes de Boko Haram qui envoient des femmes dissimulant des explosifs sous leur burqa. C’est pourquoi, deux jours après cette tragédie, le Premier ministre tchadien a annoncé que le port du voile intégral qui couvre le visage à l’exception des yeux serait désormais interdit dans l’ensemble du pays.

« Le port de la burqa doit cesser immédiatement à compter de ce jour, non seulement dans les lieux publics et les écoles mais sur toute l’étendue du territoire » a-t-il déclaré cette semaine, comme le rapporte l’AFP « Le port de la burqa ou tout autre système de port de turban où on ne voit que les yeux, ce camouflage est désormais interdit. » Le Premier ministre a également affirmé que les services de sécurité avaient pour consigne de se rendre sur les marchés afin de « ramasser toutes les burqas qui y sont vendues et de les brûler. »Tous ceux qui ne se plieraient pas à ces conditions devront être « arrêtés, jugés en référé et condamnés. »
Outre cette mesure, l’Etat aurait aussi pris la décision d’interdire la circulation des véhicules aux vitres teintées.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le président tchadien, Idriss Déby, s’était lui aussi exprimé mardi et avait déjà clairement nommé Boko Haram comme commanditaire des deux attaques. « Le Tchad ne se pliera jamais, jamais, jamais devant un chantage terroriste », a-t-il assuré avant de poursuivre « Les forces de défense et de sécurité, dotées et renforcées par des moyens techniques nécessaires, feront tout, pour les traquer et les neutraliser où qu’ils soient. » Depuis le début de l’année, le Tchad est, au même titre que plusieurs pays voisins, engagé dans la lutte contre le terrorisme et entend bien combattre la secte islamiste.

Aurélia Bécler

Populaires cette semaine

To Top