Mboa'Actu

Le remplacant de Mme Foning a Douala 5 sera connu ce mercredi

douala-Cameroun

Activités apparemment normales au sein des services de la mairie de Douala 5e hier, 4 août 2015. Personne ici n’ignorait pourtant se trouver à la veille d’un jour spécial, celui qui verra l’avènement d’un nouveau maire, l’arrivée du successeur de « La mère », Françoise Foning, décédée en janvier dernier, aux commandes de la mairie.

 « Le personnel n’est pas impliqué dans le vote de demain, qu’il s’agisse des régies financières, des services techniques, ou de ceux de nos collaborateurs accompagnant les stagiaires sur le terrain. Tout le monde travaille donc normalement », déclare Benoît Som, 2e adjoint au maire de Douala 5e.

Cela dit, d’autres travaillent à l’élection du nouveau maire. CT a appris qu’une délégation du comité central du Rdpc, conduite par le Pr. Jacques Fame Ndongo, est arrivée dans la ville, et que des « consultations préliminaires » ont commencé. Le parti, fort d’une majorité confortable au sein de l’exécutif municipal – 43 conseillers sur 59 – va très probablement conserver le fauteuil de maire. Et si tout semble indiquer que le candidat de cette formation sera Gustave Ebanda, l’actuel 1er adjoint, rien ne garantit qu’il sera seul en lice pour succéder à Françoise Foning.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Joint au téléphone hier par CT, Jean de Dieu Momo, président du Paddec (2 conseillers municipaux) a préféré ne pas se prononcer : « Ce sont des choses qui ne se disent pas à la veille d’une élection capitale », a-t-il confié. Quel qu’il soit, le maire qui sera élu ce jour, hérite de lourdes charges. « Ce n’est pas évident de remplacer quelqu’un comme Mme Foning. Le prochain maire aura de nombreux défis », explique une autorité administrative. Et de citer, entre autres, la lutte contre le désordre urbain, le challenge de l’assainissement de divers quartiers, « le tout en ayant en ligne de mire l’élection de 2018 », ajoute notre source.

Autres défis à relever, la poursuite de certains projets que la défunte maire avait engagés. Notamment celui portant sur la construction de 84 forages, dont celle de 15 forages témoins a été lancée, et quatre parmi eux déjà réceptionnés. La construction de salles de classe du primaire, dans le cadre du transfert des compétences (les ressources provenant du Budget d’investissement public 2015), était également une priorité de l’ancien maire. Sur la table du nouveau, ce ne sont pas les dossiers qui manqueront.

Sources

Populaires cette semaine

To Top