Actu'Décalée

Le réconfort du couple présidentiel après le Double attentat de Kerawa

boko-haram-Bia-l’extrême-nord-femmes

Le gouverneur Midjiyawa Bakari est allé samedi dernier à Kerawa, Kolofata et Mora remettre un appui matériel et financier aux sinistrés. C’est par un tonnerre d’applaudissements ininterrompu que les trois mille déplacés et réfugiés basés à Kerawa, victimes des atrocités de la secte Boko Haram, ont accueilli, samedi dernier, l’appui matériel et financier du couple présidentiel camerounais que leur a apporté le gouverneur de la région de l’Extrême-Nord, Midjiyawa Bakari.

Dans le message que ce dernier leur a adressé, il a précisé que c’est suite au double attentat survenu, le jeudi, 03 septembre 2015, dans la ville de Kerawa, que le chef de l’Etat l’a aussitôt dépêché, pour leur apporter des provisions. Il s’agit des denrées alimentaires et un appui financier. Le gouverneur a surtout précisé que le chef de l’état rassure qu’il ne ménagera aucun effort, pour que la paix revienne le plutôt possible, mais, « il vous invite aussi à une collaboration franche et une implication efficace dans cette guerre contre notre ennemi commun Boko Haram. Vous devez dénoncer les suspects en vous approchant des autorités administratives et militaires. D’ailleurs ceux qui agiront dans ce sens se verront récompensés au plus haut niveau, car ce sont des actes de patriotisme à encourager », dira Midjiyawa Bakari.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Après la première escale à Kerawa, le cortège du gouverneur s’est arrêté à Kolofata où était interné le plus grand nombre de blessés. Au grand soulagement de tous, parmi la centaine de blessés reçue à l’hôpital de Kolofata, à peine quatorze étaient encore là en observation, le reste étant parti. Même constat à Mora où huit blessés seulement étaient encore à l’hôpital. Chaque fois, avant de les quitter, le gouverneur remettait à chaque malade, une enveloppe en précisant que « c’est le geste du couple présidentiel, Paul et Chantal Biya pour vous », déclarait Midjiyawa Bakari. Avant de quitter le Mayo-Sava, après la séance de travail avec les autorités de ce département, en plus des autres mesures, le gouverneur a instruit aux autorités administratives et traditionnelles d’activer davantage les comités de vigilance pour renforcer la bataille dans le sens du renseignement.

Joel Maman

Populaires cette semaine

To Top