Features

Le propriétaire du PMUC accusé de blanchiment d’argent

accusé-blanchiment-argent-france-propriétaire-PMUC-interpellé

L’homme d’affaire Corse, Michel Tomi est accusé de blanchiment d’argent et abus de biens sociaux.

C’est une information exclusive que publie l’hebdomadaire français Le Point. Dans son édition du 17 juin 2014, le journal annonce l’interpellation du patron du Pari mutuelle urbain. Un homme d’affaire dans le collimateur de la Justice française depuis quelque temps. L’information, également relayée par l’Agence France presse (Afp) indique pour sa part que «l’homme d’affaire Corse Michel Tomi est dans le collimateur des juges anti-mafia.»

La même agence indique que la Police française a procédé à l’arrestation de plusieurs membres de l’entourage de Michel Tomi dans la matinée du 17 juin dernier. Selon le Journal Le Point, c’est une quarantaine de personnes proches de l’homme d’affaire français qui sont détenus par la police française depuis mardi. «Une quinzaine de personnes ont été interpellées partout en France tandis que se déroulaient une série de perquisitions qui auraient, selon nos informations, donné lieu à de fructueuses saisies.» Une opération couronnée par l’interpellation et la mise en garde à vue du grand patron du Pari mutuel urbain camerounais (Pmuc).

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

De sources concordantes, l’opération menée par la police française fait suite à l’ouverture d’une information judiciaire le 25 juillet 2014. Une information judiciaire relative au «blanchiment aggravé en bande organisée » ainsi qu’aux « abus de biens sociaux» Des sources judiciaires françaises relayés par le journal Le point indiquent que l’opération lancée les juges français Serge Tournaire et Hervé Robert, spécialisés dans la lutte contre la criminalité financière, envisage la mise en examen du patron du Pmuc, Michel Tomi. Une procédure qui devrait intervenir au terme de la garde à vue de 48 heures dont il fait l’objet ainsi que plusieurs membres de son entourage.

Le «dernier parrain français» comme l’appelle la presse française est considérée comme «l’empereur des jeux en Afrique». Etablis en Afrique depuis plus de deux décennies, Michel Tomi est à la tête du Pari mutuel urbain (Pmu), multinationale opérant dans les jeux de hasard. L’homme d’affaire présumé actif dans le blanchiment d’argent et la corruption officie également dans l’hôtellerie, l’immobilier et l’aviation.

Joseph OLINGA N.

Populaires cette semaine

To Top