TB Joshua, le prophète et ses hommes de Dieu, comme ils sont affectueusement appelés se sont vu refuser les visas de l’Afrique du Sud, du Cameroun et du Zimbabwe.

Ce refus fait suite à une tragédie qui a tué plus de 80 pèlerins venant d’Afrique du Sud lors de l’écroulement de son église au début du mois.Selon des sources fiables, les Sud-Africains sont des passionnés de la Synagogue dudit prophète, aiment y aller en pèlerinage.Il s’agit d’un voyage organisé qui coûte en moyenne 10.000 Rands par personne pendant une semaine. Le bâtiment effondré était destinée aux groupes venant de l’Afrique australe en occurrence les adorateurs de la Namibie, le Lesotho, le Mozambique, le Botswana et l’Afrique du Sud.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Mais l’enquête a révélé que les Sud-Africains y étaient plus parce que le pasteur Joshua avait décidé de leur accordé ce bâtiment compte tenu de leur long voyage. En conséquence, plus de 84 Sud-Africains ont été tués dans la tragédie. En effet, la guérison des maladies et celles dites incurables comme le SIDA emmène des ressortissants d’autres pays à la synagogue : c’est le théâtre de tous les miracles. L’eau bénite, appelée eau d’onction, est vendue aux pèlerins entre N5000 et 10.000 nairas par bouteille soit 31575.70 F cfa.


Des milliers de bouteilles d’eau bénite sont exportés vers certains pays d’Afrique de l’Ouest. Adorateurs de pays étrangers sont encouragés à rester dans la synagogue pendant au moins sept jours à leur frais. Ceux qui ont des problèmes financiers estiment que la consommation de l’huile d’onction va restaurer leurs finances.

AfriCeleb