Features

Le port de la burqa interdit dans le Littoral

tchad-burqa-Littoral

Mesure prise par le gouverneur pour réduire les risques d’infiltration des terroristes dans la région.La situation sécuritaire de la région du Littoral a été passée au crible hier 20 juillet 2015 à Edea, à la faveur des travaux du Comité régional de sécurité et de maintien de l’ordre.

Autour du gouverneur Joseph Beti Assomo, les préfets des départements de la Sanaga-Maritime, du Moungo, du Nkam et du Wouri, le procureur général près la Cour d’appel du Littoral et les responsables régionaux des différents services de défense et de sécurité ont fait le tour d’horizon de l’activité sécuritaire. Le commandant de la deuxième région militaire interarmées, le général de division Saly Mohamadou et le commandant de la deuxième région de gendarmerie, le colonel Pierre Louba Zal ont également pris part aux travaux en qualité de conseillers du gouverneur en matière de défense.

Le Comité régional de sécurité et de maintien de l’ordre, tenu hier dans la ville lumière pour le compte du premier semestre de l’année en cours, a permis aux autorités administratives de rendre un vibrant hommage aux soldats camerounais qui protègent l’intégrité du territoire face aux assauts des adeptes de la secte islamiste Boko Haram. Une minute de silence a d’ailleurs été observée pour saluer la mémoire des vaillants soldats tombés sur le champ d’honneur. Le gouverneur de la région du Littoral a ainsi saisi l’occasion pour dire merci à toutes les populations qui soutiennent les forces de défense à travers ce qu’il est convenu d’appeler l’effort de guerre.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

En tout, la région du Littoral a mobilisé 386 211 255 FCFA en numéraire et 14 camions de 142 tonnes de dons en nature. Selon la mercuriale du ministère du Commerce, la valeur de ces dons en nature est de 80 millions F. La région du Littoral, poumon économique du Cameroun et porte d’entrée et de sortie des marchandises du Tchad et de la RCA, affiche ainsi sa détermination à soutenir le président de la République dans sa lutte contre Boko Haram.

Au titre des dispositions préventives, Joseph Beti Assomo a annoncé la signature d’un arrêté portant interdiction du port de la burqa. Les forces de défense et de sécurité devront veiller à la stricte application de cette mesure. Objectif visé : réduire au silence toute menace terroriste dans le Littoral. Avant les travaux à huis clos, les forces vives de la région ont eu droit à un résumé de l’intense activité observée dans la région du Littoral. De l’inauguration des préfectures du Wouri et de la Sanaga-Maritime aux mesures prises pour prévenir les inondations, en passant par l’incendie de l’hôtel de ville de Douala, le gouverneur a dévoilé les contours d’une unité administrative en perpétuel mouvement.

Mais au plan politique, nul n’a oublié la disparition du maire de Douala V. A ce sujet, le numéro un de la région a annoncé hier qu’un conseil municipal sera convoqué mercredi 5 août prochain pour élire un nouveau maire dans cette commune. Au terme des travaux, il est ressorti des résolutions que la situation sécuritaire est sous contrôle dans la région du Littoral mais la vigilance demeure.

Armand ESSOGO

Populaires cette semaine

To Top