Features

Le Mintoumba, le totem des populations bassa

Au Cameroun, il existe une grande variété culinaire propre à chaque région. Cette variété s’explique par la diversité des groupes ethniques et l’histoire du pays. Dans cette multitude de mets, on retrouve le Mintoumba qu’on ne présente plus. 

DR Au-delà du bongo tjiobi très ancrée dans les mentalités, le Mintoumba fait également partie du patrimoine culturel du peuple bassa. Encore appelé gâteau de manioc, ce met   traditionnel fait à base de manioc frais fermenté et d’huile de palme rouge, cuit à la vapeur, peut servir d’accompagnement à une sauce, ou être consommé tout seul comme snack. Considéré comme une sorte de caviar du fait de son goût particulier et de sa couleur jaune rappelant  celle de l’or, il est devenu la fierté de ce peuple bantoue.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le Mintoumba fait le bonheur de la gastronomie camerounaise et même africaine. C’est une sorte de gâteau qui peut être accompagné par plusieurs compléments notamment la noix de coco ou les arachides grillées pour certains, la sardine pour d’autres, ou encore toutes autres sauces, ceci en fonction des goûts de chacun. Ce met très apprécié est inscrit dans la plupart des menus d’hôtels.

Les voyageurs qui font un tour à Yaoundé en passant par Boumnyebel (lieu de référence par excellence de fabrication du Mintoumba), se font un plaisir de déguster ce met présent à tous les coins de la rue.

Sources : Le Bled Parle

Populaires cette semaine

To Top