Economie

Le Minfi met en garde les banques et les EMF contre la dissimulation d’informations aux clients

Minfi-Ousmane-Alamine-Mey-ministre-emprunt-cameroun-recettes-banques

Les banques camerounaises ne respectent pas l’obligation légale d’afficher dans toutes leurs agences, à l’intention des clients, leurs conditions de banque. Il s’agit d’un tableau répertoriant les coûts auxquels sont facturées les différentes prestations au sein des établissements de crédit.

Dans le même temps, apprend-on, les banques et les établissements de microfinance (EMF) ne télé-déclarent pas toujours les informations et leurs données sur la plateforme mise en place par le Comité national de crédit, en vue de la bonne information de la communauté bancaire nationale et un meilleur suivi des activités dans le secteur bancaire du Cameroun.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Ces deux constats sont faits dans des communiqués ne mise en garde, que vient de publier le ministère camerounais des Finances (Minfi), autorité monétaire nationale. En plus de rappeler que ces exigences relèvent de la réglementation en vigueur au Cameroun, le ministre des Finances, Alamine Ousmane Mey (photo), par ailleurs président du Comité national du crédit, invite les responsables des banques et EMF à se réajuster, sous peine de sanctions prévues en la matière.

Investir au Cameroun

Populaires cette semaine

To Top