Features

Le liquidateur de L’ex-CAMAIR porte plainte contre Yves Michel FOTSO

Tribunal-Yves-Michel-Fotso -epervier-camerou

Le 4 mars 2015, l’homme d’affaire camerounais, Yves Michel Fotso, fils du milliardaire Victor Fotso, comparaîtra de nouveau devant le Tribunal criminel spécial (TCS), juridiction d’exception chargée de poursuivre les détourneurs de deniers publics, pour avoir causé un préjudice financier de près de 18 milliards de francs Cfa à la défunte Camair, l’ancienne compagnie aérienne nationale, dont il a été l’administrateur directeur général (ADG).

La plainte contre cet opérateur économique déjà condamné en 2012 à 25 ans de prison dans une affaire d’achat douteux d’un avion présidentiel, émane du cabinet Bekolo and Partners, qui a liquidé la Camair, défunte compagnie aérienne des cendres de laquelle est née Camair Co. Selon le liquidateur de l’Ex-Camair, l’ancien ADG de la compagnie a causé ce préjudice financier de près de 18 milliards de francs Cfa à la compagnie qu’il dirigeait, au travers de paiements injustifiés à «des sociétés écrans», l’achat avorté de deux aéronefs auprès du constructeur canadien Bombardier, et la conduite du processus d’’indemnisation du sinistre du Boeing 747 Combi, ainsi que la «vente frauduleuse» de l’épave de cet aéronefs qui faisait office de fleuron de la flotte de la compagnie.

D’abord, sur les indemnisations suite à la sortie de piste du Combi en France, le liquidateur de la défunte Camair accuse l’ancien ADG d’avoir encaissé 29 milliards FCfa émanant de la société d’assurances Chanas dans un compte de la Commercial Bank of Cameroon (il en était l’un des principaux actionnaires) à Paris. Somme qui a été reçue en dollars, mais retournée dans un autre compte de la CBC au Cameroun, cette fois-ci, en francs Cfa. «Parce que ces fonds ont été envoyés à Douala après plusieurs jours et parce qu’ils sont passés du dollar au Cfa, il est clair que la CBC, qui à ma connaissance appartenait à M. Fotso, a bénéficié de cet argent alors que la Camair subissait un préjudice financier de 4,6 milliards FCfa», explique M. Bekolo, le liquidateur.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Sociétés écrans

Ensuite, soutient-il, au-delà de ce préjudice financier, une somme de 4 milliards de francs Cfa a été débitée des 29 milliards virés par Chanas assurances, au profit d’une entreprise dénommée Aircraft Incident Recovery (qui est également une société écran appartenant à M. Fotso, selon le liquidateur de la Camair), sans que la prestation fournie par cette entreprise soit précisée et traçable. Dans le même temps, M. Bekolo estime que l’épave du Boeing 747 Combi, qui a été vendue par GIA International (qui appartiendrait aussi à M. Fotso) à la somme de 1,4 milliard de francs Cfa après sa sortie de piste en France, l’a été en pure perte pour la Camair. Ce qui, de son point de vue, constitue également un préjudice financier à mettre à l’actif de l’ancien ADG.

Enfin, il y a une perte de 8,9 milliards de francs Cfa subit par la Camair, dans une opération d’achat de deux aéronefs chez Bombardier. En effet, apprend-on, alors que le contrat d’acquisition passé entre le Cameroun et Bombardier excluait tout défaut de paiement, Bombardier a, en cours du processus, notifié à la Camair un défaut de paiement et a rompu le contrat, faisant perdre à la compagnie camerounaise les 8,9 milliards Fcfa déjà engagés pour l’achat des aéronefs.

Face à toutes ces accusations qu’il nie en bloc, Yves Michel Fotso et ses avocats crient à «l’acharnement judiciaire». Ce d’autant, qu’en plus de ses procès pour détournements de deniers publics (l’affaire sus-évoquée n’est qu’un volet d’une procédure disjointe pour détournement de près de 70 milliards FCfa), l’ancien capitaine d’industrie qu’est Yves Michel Fotso est poursuivi par certains partenaires d’affaires, pour abus de confiance dans le cadre de la gestion de la Commercial Bank of Cameroun, d’abord placée sous administration provisoire, mais qui fait actuellement l’objet d’une interminable restructuration.

© Source : Agence Ecofin

Populaires cette semaine

To Top