Culture'Urbaine

Le jazz en ré Minor

Joan-Minor-jazz

La chanteuse américaine est la guest-star du « Jazz Ambassadors » ce jeudi à Yaoundé. Une voix à vous rappeler ce soleil des champs de coton dans le Sud des Etats-Unis, à cette époque où chanter rimait avec espoir. Bien que ses vocalises ouvrent cette page triste et lointaine de la musique afro-américaine, Joan Minor, chanteuse de jazz, vient plutôt du Kansas, dans le Midwest des Etats-Unis.

A l’honneur de la journée internationale du jazz 2015, elle donnera un concert ce jeudi 30 avril à l’Institut des relations internationales du Cameroun. Une articulation dans le cadre du « Jazz Ambassadors », un événement pour diplomates organisé par le Yaoundé Jazz Festival. Pour cette première édition, l’intérêt ne se fige pas que sur l’aspect-spectacle, mais vise aussi la promotion de ce rythme, jugé sélect par beaucoup. Le jazz peut s’écouter partout et être aimé de tous. C’est en gros l’idée à véhiculer en cette semaine si particulière pour les jazzmen du Cameroun.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Joan Minor et son quartet vont également explorer le creuset de talents de la capitale au cours d’une série de Master Class. Depuis lundi dernier au Maeva Club au lieu-dit Hippodrome à Yaoundé et encore ce jeudi, vocalistes, instrumentalistes, compositeurs et danseurs suivent un programme de formation avec à la baguette la chanteuse américaine. Pour les organisateurs de « Jazz Ambassadors », Joan Minor, coach vocal et directrice d’une chorale de gospel est le prof de la circonstance. Installée à Paris en 1999, c’est dans la capitale française que celle qui interprète le jazz avec une flamme de soul woman convaincue lance sa carrière.

Après des productions dans les cabarets et grandes places de Paris, elle sort en 2003 son premier album « Integrity Matters », enregistré en 2003. Elle reçoit l’onction de la légende du Blues B.B. King. Elle se produit alors à travers le monde, dans les villes de San Francisco, New York, Paris, Berlin et Athènes. Et maintenant à Yaoundé. Joan M. a poli son jazz auprès de chanteurs, comme Patti Cathcart du duo « Tuck and Patti », l’icône de Broadway June Smith et le légendaire Barry Harris. Elle a travaillé aux côtés de Odia Coats, Jamie Davis, Percy Scott, Jeff Ballard, Danny Hull, Kitty Margolis, Wayne Dockery, Olivier Hutman, Madeline Eatman, Smith Dobson et le « David Hardiman All Star Big Band ». Son répertoire s’étend à d’autres secteurs comme la soul, le blues et le gospel.

Monica NKODO

Populaires cette semaine

To Top