Features

le groupe Bolloré offre un 3è bus électrique à l’université de Yaoundé I

bolloré-africa-logistic-bus

Le véhicule de transport collectif et gratuit des étudiants a été inauguré au campus de Ngoa-Ékelle par Jacques Fame Ndongo, ministre de l’Enseignement supérieur (Minesup), le 02 juillet.

Jamais deux sans trois ! En offrant le 3è bus 100% électrique à l’université de Yaoundé I, jeudi dernier, Bolloré Africa Logistics conduite par le coordinateur Hamadou Sali confirme cet adage populaire. Fruits du projet d’environ 1,4 milliard de francs Cfa, axé sur l’exploitation des énergies renouvelables (EnR), et entièrement financé par l’industriel français Vincent Bolloré, ces véhicules écologiques fonctionnent à l’aide d’une batterie électrique lithium métal polymère (Lmp). D’après l’honorable Sali, la capture de l’énergie et son stockage dans les batteries Lmp ont été facilités par «la construction d’un atelier Bolloré Blue Solutions, équipé de 228 panneaux photovoltaïques dans l’enceinte de l’établissement universitaire bénéficiaire». Cette batterie innovante d’une puissance de 25 Kwh alimente le Bluebus dont l’autonomie est de plus de 150 km.

De l’esquisse de bilan des activités des deux premiers bus en circulation depuis le 08 mai 2014, le président du conseil d’administration de la Cameroon Railways (Camrail) s’enorgueillit : «Les deux Bluebus qui circulent de 7h30 à 21h, sur un circuit de 5 km, ont transporté gratuitement près d’un million de passagers et effectués plus de 11.700 rotations». C’est dire si le 3è bus vert réceptionné vient renforcer les capacités de transport de ligne de bus 100% électrique dans le campus universitaire. Et Maurice Aurelien Sosso, recteur de l’université de Yaoundé I, de reconnaître : «Ce partenariat qui dure depuis bientôt deux ans permet d’arrimer notre institution à la modernité technologique et à la bonne gouvernance». Approché, Antoine Essang, étudiant de Master II en sociologie, donne une appréciation d’un an de service des deux premiers bus électriques : «Depuis leur mise en service, les deux bus nous facilitent le déplacement au sein du campus. Nul ne se déplace plus sans emprunter ces véhicules, qui vont de l’entrée dit ‘’Château’’ au Centre hospitalier universitaire, de 7h30 à 21h».

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 


Valorisation des EnR
.

En même temps qu’elle promeut les déplacements collectifs, la technologie de Bolloré Blue Solutions valorise le recours aux EnR dans le secteur des transports au Cameroun. «Ce projet est une promesse de M. Vincent Bolloré au président Paul Biya, d’abord pour le transport des étudiants, des enseignants et du personnel, et ensuite pour partager la nouvelle technologie axée sur fabrication des accumulateurs lithiums métaux polymères», a précisé le Pca de Camrail qu’accompagnaient d’autres cadres du groupe. Louant ce fructueux partenariat université-entreprise, Jacques Fame Ndongo a demandé à la société bienfaitrice d’étendre sa technologie innovante aux autres universités du pays. A travers cette initiative, le leader de la logistique intégrée en Afrique, au Cameroun depuis 60 ans, manifeste sa volonté d’accompagner le pays dans sa marche vers le développement durable, et partant vers l’émergence. «C’est à la demande des autorités de l’université de Yaoundé I que le groupe Bolloré a décidé d’ajouter ce troisième bus. Et cet élan de partenariat ne va pas s’arrêter là», a rassuré le représentant du groupe, un des premiers employeurs privés au Cameroun avec plus de 5.000 collaborateurs dans les secteurs du transport ferroviaire (Camrail), de la manutention portuaire (Dit) et la logistique. En rappel, le 02 mai 2014, la toute première ligne de voitures de transport collectif alimentées par l’énergie solaire avait été inaugurée au Cameroun et en Afrique centrale, par le Premier ministre Philemon Yang.

Pierre Amougou

Populaires cette semaine

To Top