Mboa'Actu

Le Directeur Général d’Air Zimbabwe rassure sur la fiabilité des avions chinois MA60

avions-Vols-camair-co-Zimbabwe-ma60

C’était mardi 26 janvier 2016, au cours d’une conférence de presse accordée par Edmund Makona, Directeur général de la compagnie Air Zimbabwe, par ailleurs, président de l’Association Africaine des Compagnies Aériennes Africaines (AFRAA).

Edmund Makona, Directeur général de la compagnie Air Zimbabwe, et Président de l’Association Africaine des Compagnies Aériennes Africaines (Afraa), a participé au vol inaugural des avions chinois MA60, samedi 23 janvier 2016. Au cours d’un point accordée à la presse ce mardi 26 janvier 2016 à Douala, il s’est voulu rassurant concernant la fiabilité de ces avions.

«C’est dans la mission de l’Afraa de s’impliquer lorsque l’un de ses membres a un projet. Air Zimbabwe est la première compagnie à explorer les MA60 après les compagnies chinoises. En 2004, nous avons acheté 3 MA60 pour le Zimbabwe. Il y a eu une volonté de l’Etat du Zimbabwe d’acquérir les MA60. Ces avions ont leur place dans la flotte d’Air Zimbabwe. Ils sont utilisés pour le réseau domestique et pour la région», a déclaré le Président de l’Afraa. «Les MA60 sont des avions fiables. L’exploitation de ces aéronefs doit permettre de faire des bénéfices. Il y a deux critères importants. La sécurité en terme d’efficacité technique et l’efficacité en termes de carburant», a-t-il ajouté.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Selon Edmund Makona, l’efficacité technique des MA60 est assurée. «Ils peuvent atterrir dans les petits aérodromes où l’atterrissage n’est pas parfait. Le système de l’avion est fiable. L’avionique est le même que celui des autres pays. Les moteurs sont fabriqués au Canada. Les parties du MA60 proviennent de plusieurs pays dans le monde. En ce qui concerne l’efficacité en termes de carburant, c’est 30% des charges globales. Le rapport dans l’utilisation du carburant est bon» a-t-il souligné.

D’après les colonnes de La Nouvelle Expression du jeudi 28 janvier 2016, Jean-Paul Nana Sandjo,Directeur général de la compagnie aérienne camerounaise avait affirmé devant la presse que le problème de Camair-Co c’était la flotte. Maintenant que la flotte est dotée de nouveaux avions certifiés conformes et fiables par certains experts, les usagers souhaitent ne pas être une fois de plus, victimes de publicité mensongère.

Géraldine IVAHA

Populaires cette semaine

To Top