Features

Le chantier du barrage de Lom Pangar passa à la phase opérationnelle

Eneo-cameroun-réalisation-Barrage-de-Lom-Pangar-eau

La réception mercredi, sur le site, des premiers équipements destinés à assurer la retenue de l’eau et le fonctionnement des turbines marque une nouvelle étape.

Sept camions contenant des pièces d’ouvrages hydro-électromécaniques en provenance du port de Douala ont déchargé leur contenu ce mercredi sur le site de construction du barrage hydroélectrique de Lom Pangar, dans la région de l’Est. Il s’agit d’ouvrages essentiels utilisés dans la construction du barrage. Ils seront posés entre le barrage (retenue d’eau) et l’usine de pied. « L’arrivée de ce convoi est conforme au calendrier prévisionnel et confirme la détermination du maître d’ouvrage à atteindre l’objectif de la mise en eau en septembre 2015 », a déclaré Electricity Development Corporation (EDC) dans un communiqué.

Ce sont ces équipements qui vont permettre de retenir l’eau, faire fonctionner les turbines et faire passer l’eau de la retenue pour arroser la Sanaga. Il s’agit au total de 47 pièces débarquées au port de Douala vendredi dernier. Elles sont assemblées sur le site au fur et à mesure qu’elles arrivent. Alors que le premier convoi arrivait sur le site, un deuxième composé de sept autres camions quittait le port de Douala en direction de Lom Pangar. Le dernier convoi (cinq camions) pour cette première vague partira de la capitale économique samedi prochain. Dans son communiqué, EDC affirme que : « L’arrivée des tout premiers équipements correspond à un tournant qui marque une nouvelle étape, sans doute la plus déterminante qui mène à la mise en œuvre du barrage. » Ainsi donc, ils constituent la partie opérationnelle du barrage. Surtout que, ajoute EDC, « vu l’état d’avancement actuel du barrage, on n’aurait pas pu continuer à mettre du béton sans au préalable s’assurer d’avoir fixé les pièces qui permettront d’assurer la restitution des eaux de la retenue et faire fonctionner l’usine de pied ».

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Ces équipements sont composés de blindages de pertuis, des conduites forcées, de vannes, de portique de levage et des batardeaux. Ils ont été fabriqués à l’usine de Kunming en Chine. Des responsables de la communication à EDC affirment qu’un deuxième lot d’équipements composé de deux conduites forcées, d’un grand blindage et d’un petit blindage a quitté la Chine et devrait arriver au port de Douala d’ici la fin de ce mois de novembre. En juin dernier, une équipe d’ingénieurs a été dépêchée par EDC en Chine pour s’assurer sur place, de la bonne exécution des travaux de conception et de réalisation desdits équipements.

Le projet hydroélectrique de Lom Pangar vise l’augmentation de la capacité de production d’électricité et la réduction des fluctuations saisonnières de débit du fleuve Sanaga, ainsi que l’amélioration de l’accès à l’électricité au Cameroun. Il consiste en la construction d’un barrage de retenue d’une capacité de 6 milliards de mètres cubes d’eau, d’une centrale hydroélectrique au pied du barrage d’une capacité de 30 mégawatts et d’une ligne de transport de l’énergie pour l’électrification de la région de l’Est.

©Josiane TCHAKOUNTE |Cameroon Tribune

Populaires cette semaine

To Top