Mboa'Actu

Le centre emplisseur de Gaz domestique de Bertoua est fonctionnel

Gaz-Domestique-Distribution

Ce complexe architectural qui a coûté 5,9 milliards de F a été inauguré samedi dernier par Luc Magloire Mbarga Atangana, ministre du Commerce et Pca de la CSPH. Il y a de cela trois ans, ce n’était qu’un ambitieux projet mis en route par la Caisse de stabilisation des prix des hydrocarbures (CSPH). Un projet qui a rencontré l’assentiment de la plus haute autorité de l’Etat qui a donné son onction pour la pose de la première pierre de ce chantier le 30 juin 2012.

Moins de trois ans plus tard, les travaux sont achevés sur le site. Les installations sont faites. Selon les affirmations de Sébastien Rosselo, Dg du groupement Parlym Cameroun qui a réalisé les travaux de ce joyau architectural, cet ouvrage répond aux standards internationaux de sécurité et de protection de l’environnement. Cette garantie faite, Luc Magloire Mbarga Atangana, le président du conseil d’administration (Pca) de la CSPH pouvait alors prononcer cette phrase, du reste attendue par le public: « Je déclare mis en service le centre emplisseur de gaz de Ndoumbi 1 » à Bertoua. Les applaudissements nourris qui ont suivi cette déclaration du Pca de la CSPH traduisaient le soulagement des populations de l’arrondissement de Diang en particulier et celles du Lom et Djerem en général.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Auparavant, les bouteilles de gaz commercialisées à Bertoua venaient de loin. Ce qui entraînait systématiquement des charges de transport, à telle enseigne que le prix homologué au ministère du Commerce n’était toujours pas respecté. Luc Magloire Mbarga Atangana a recommandé que les prix qui seront désormais pratiqués à Bertoua et aux environs soient identiques à ceux de Douala et Yaoundé, à savoir, 6 500 F la bouteille de 12,5 kg et pas plus. « Plus question de pénurie de gaz à Bertoua », a-t-il ajouté.

Le centre emplisseur de gaz de Ndoumbi 1 a une capacité de production de 120 bouteilles de 6 kg par heure, ou 60 bouteilles de 12,5 kg par heure. Pour ce qui est des bouteilles de 35 kg, le centre de Ndoumbi 1 est à même d’en produire entre 25 et 30 à l’heure. Sa production mensuelle est estimée à 21 120 bouteilles de 12,5 kg, 4 400 bouteilles de 35 kg, soit une production de 418 tonnes métriques. Le Pca a eu droit à une visite guidée des installations de ce complexe. A sa suite, outre Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, le gouverneur de la région de l’Est, il y avait deux membres du gouvernement, à savoir, Michel Ange Angouing, Minfopra et Emmanuel Bondé, Minmidt ; des directeurs généraux, notamment Elung Paul Che, Dg de la CSPH, Christophe Mien Zok Dg du palais des Congrès et Shey Peter Mabu, DGA de la SOPECAM.

Sources

Populaires cette semaine

To Top